Littérature

Dernière remise du "Lëtzebuerger Bicherpräis"

La maison d'édition ultimomondo, qui décerne le prix, cessera ses activités fin 2014

Dieser Artikel ist leider nicht in deutscher Sprache verfügbar.

Lëtzebuerger BicherpräisCe prix est destiné à une personnalité, une association ou une institution qui se sont distinguées par leur engagement pour la culture du livre au Luxembourg. Il est réservé pour ainsi dire aux "travailleuses et travailleurs de l'ombre" qui se mettent discrètement au service du livre et de la littérature, sans viser les honneurs et les récompenses.

La scène littéraire luxembourgeoise perd un acteur vital

Le "Lëtzebuerger Bicherpräis" (prix littéraire luxembourgeois) est décerné soit à des scientifiques littéraires, des éditeurs, des graphistes, des journalistes, des libraires, des bibliothécaires, soit aux représentants d'institutions ou d'organisations qui se font remarquer par leurs activités pour la cause littéraire.

Une œuvre d'art spécialement créée par l'artiste Klaudia Kampa, la sculpture en céramique Koubold, symbolise le "Lëtzebuerger Bicherpräis" décerné une dernière fois, vu que les éditions ultimomondo vont cesser leurs activités fin 2014.

Des lauréats symboles de l'inclusion et défenseurs de la culture du livre

Pour 2014, le jury a choisi deux lauréats, la revue littéraire ABRIL et le bibliothécaire luxembourgeois Jean-Marie Reding.

La revue littéraire ABRIL, qui paraît à Luxembourg au rythme bi-annuel depuis 1991, retrace en langue espagnole l'évolution des littératures mondiales et publie régulièrement des dossiers sur les nouveautés littéraires et les écrivains du Grand-Duché. Cette publication exemplaire au graphisme très étudié témoigne de la vitalité des cultures dites "immigrées" et de leur contribution importante à la cause littéraire au Luxembourg.

Monsieur Jean-Marie Reding est le président de l'ALBAD - Association luxembourgeoise des bibliothécaires, archivistes et documentalistes. Depuis des décennies, il s'engage corps et âme pour la culture du livre. A travers la personnalité de cet infatigable "Bichermilitant", les éditions ultimomondo entendent notamment honorer les bibliothèques publiques du Grand-Duché, souvent délaissées à tort par les instances officielles. 

Le "Lëtzebuerger Bicherpräis" n'est pas à confondre avec le "Lëtzebuerger Buchpräis" (prix du livre luxembourgeois), décerné tous les ans par la Fédération des éditeurs dans le cadre des "Walfer Bicherdeeg" (14 au 16 novembre 2014).

(Source: communiqué des editions ultimomondo et rédaction de l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Letzte Änderung dieser Seite am 06-05-2015