Traditions

Noël

Comment les Luxembourgeois fêtent Noël

We are sorry, but this article is not available in English.

Marché de Noël sur la Place d'Armes à Luxembourg-ville

Le 25 décembre, les Luxembourgeois fêtent Noël, une des fêtes chrétiennes les plus importantes célébrant la naissance de Jésus de Nazareth, fils de Dieu.

Une fête religieuse

Au Luxembourg, la majorité de la population est catholique. Pour fêter Noël, les pratiquants vont à la messe, soit à la messe de minuit (Metten) le 24 décembre, soit à la messe de Noël le 25 décembre. Une messe de minuit particulièrement belle est célébrée tous les ans à la cathédrale Notre-Dame de Luxembourg.

Selon un sondage, 56% des foyers exposent une crèche, qui représente la naissance de l’enfant Jésus.

Dans de nombreux villages, on peut en outre admirer le Krëppespill (scènes de la nativité) joué par les enfants.

Une fête familiale

Crèche de Noël

Mais Noël est avant tout une fête familiale, caractérisée notamment par de grands regroupements familiaux autour de repas copieux.

Autrefois, de nombreux Luxembourgeois mangeaient, après la messe de minuit, des Träipen (boudins noirs) à la purée de pommes de terre et à la compote de pommes. Aujourd’hui, les repas sont souvent un peu moins typiques: dinde, fondue, fruits de mer, bûche de Noël, Stollen, … . De nombreux plats typiquement luxembourgeois sont toutefois consommés autour de Noël, comme les Gromperekichelcher (galettes de pommes de terre), les Boxemännercher (bonhomme brioché), le Glühwäin (vin chaud) ou le Egg Nogg (boisson au lait sucré, à la crème fraîche, à la vanille et au rhum).

Selon une étude du cabinet Deloitte, les Luxembourgeois ont l'intention de dépenser en moyenne 815 euros pour les fêtes de fin d’année, ce qui représente une baisse de 11,7% par rapport à 2011, mais le pays est toutefois à la troisième place des pays qui dépensent le plus au sein de l'Union européenne.

Pour les petits Luxembourgeois, ce n’est pas le père Noël qui apporte les cadeaux, mais le Chrëschtkëndchen (l’enfant Jésus). Par contre, le Kleeschen (Saint-Nicolas) apporte des cadeaux le 6 décembre.

Les cadeaux sont mis sous le sapin de Noël, installé selon une étude dans 94% des foyers luxembourgeois.

Le 4e dimanche avant Noël, la majorité des foyers fabrique ou achète en outre une couronne de l’Avent (Adventskranz), faite de branches de sapin, de pin, de houx ou parfois de gui, et ornée de 4 bougies. Chaque dimanche de l'Avent, une bougie supplémentaire est allumée.

Les enfants, quant à eux, patientent jusqu’à Noël en ouvrant chaque jour, du 1er au 24 décembre, une case de leur calendrier de l'Avent. A l'origine, ces calendriers contenaient des images pieuses, remplacées aujourd’hui par des biscuits, des chocolats ou des petits jouets.

Une fête tout court

Grand'Rue, une des principales artères commerciales de la ville de Luxembourg

Noël représente une des fêtes les plus importantes pour de nombreux Luxembourgeois. Le 25  décembre (Chrëschtdag) et le 26 décembre, le Stiefesdag (Saint-Etienne), sont des jours fériés légaux. La plupart des magasins, les banques et entreprises ferment au cours de l'après-midi du 24 décembre. Les enfants de l’enseignement fondamental bénéficient quant à eux de deux semaines de vacances scolaires (du 22 décembre 2012 au 4 janvier 2013 cette année).

De nombreux marchés de Noël, cortèges, crèches, rues illuminées, magasins décorés, concerts et autres animations créent une ambiance magique de fête dans tout le pays.

Alors: "Schéi Chrëschtdeeg" (Joyeux Noël)!

  • Updated 07-04-2015