Elections communales

Résidents étrangers, inscrivez-vous sur les listes électorales!

Date limite: le 15 juillet 2011

Campagne "Je peux voter"

Le dimanche 9 octobre 2011 auront lieu au Grand-Duché de Luxembourg les élections communales, destinées à élire les bourgmestres, échevins et conseillers communaux des 116  communes du pays.

Pour voter, les résidents étrangers doivent s’inscrire sur les listes électorales

Les résidents étrangers, qu’ils soient ressortissants de l’Union européenne ou non, peuvent participer au vote sous condition de:

  • être âgé de 18 ans le jour des élections;
  • être domicilié au Grand-Duché de Luxembourg depuis au moins 5 ans.

Ils devront toutefois s’inscrire au préalable sur les listes électorales (les résidents luxembourgeois y sont inscrits d’office).

Pour s’inscrire, il suffit de:

Une fois inscrit sur les listes électorales, l'électeur y est maintenu, dans les mêmes conditions que les électeurs luxembourgeois, jusqu'à ce qu'il demande à être rayé. Il faut savoir qu'au Luxembourg, le vote est obligatoire: s'inscrire sur les listes électorales signifie donc s'engager à voter tous les six ans aux élections communales.

Les résidents étrangers peuvent également se porter candidat

Depuis le vote de la réforme de la loi électorale le 27 janvier 2011, l’ensemble des mandats communaux sont ouverts aux résidents étrangers.

Un citoyen étranger, ressortissant d’un pays membre de l’Union européenne ou d’un pays tiers, pourra ainsi devenir conseiller communal, échevin ou bourgmestre.

Conditions pour être éligible :

  • être âgé de 18 ans accomplis au jour de l’élection;
  • jouir des droits civils et ne pas être déchu du droit d’éligibilité dans le Grand-Duché de Luxembourg ou dans l’Etat d’origine;
  • avoir sa résidence habituelle dans la commune et avoir résidé sur le territoire luxembourgeois, au moment du dépôt de la candidature, pendant 5 années.

La nouvelle loi électorale confirme le régime des langues à utiliser lors des séances du conseil communal, c’est–à-dire que la langue usuelle parlée au conseil communal est le luxembourgeois et que les conseillers peuvent s’exprimer également dans une des autres langues officielles du pays (allemand ou français), sans pour autant pouvoir demander une interprétation de la langue parlée ou une traduction des documents écrits.

Campagne de communication

Dans le but d'inciter les ressortissants étrangers à s'inscrire sur les listes électorales, l'OLAI, (Office luxembourgeois de l'accueil et de l'intégration) a lancé, en collaboration avec diverses associations citoyennes, une vaste campagne de communication et de sensibilisation: spot de télévision, exposition, ateliers, soirées d'information, stands d'information et rencontres avec la population... Vous trouverez plus d'informations concernant cette campagne sur le site Internet www.jepeuxvoter.lu.

  • Mis à jour le 07-04-2015