English version |     | Recherche avancée
Imprimer cette page | Envoyer cette page par e-mail

Economie
Pose de la première pierre de l’extension du centre Ecostart
Structure d’incubation de nouvelles sociétés innovantes de haute technologie à profil industriel
24-01-2013


Le 24 janvier 2013, le ministre de l’Économie et du Commerce extérieur, Étienne Schneider, et Christine Schweich, échevin de la commune de Mondercange, ont posé la première pierre de l’extension du centre d’entreprise et d’innovation Ecostart à Foetz.

Le centre Ecostart est une structure d’incubation destinée à favoriser la création de nouvelles sociétés innovantes de haute technologie à profil industriel. Cette structure, créée en 2004 par le ministère de l’Économie et du Commerce extérieur, a entretemps hébergé 21 entreprises start-up qui y ont occupé les lieux pendant 4 à 6 ans en moyenne.

La vocation du centre Ecostart est double. D’un côté, il accueille et accompagne des entreprises innovantes à vocation technologique en phase de démarrage. De l’autre côté, il sert de bâtiment-relais en offrant temporairement un hébergement aux entreprises en phase de développement ainsi qu’aux entreprises étrangères qui cherchent à établir une activité au Luxembourg.

La construction de cette nouvelle structure d’incubation sur le site de Foetz permettra au centre Ecostart de disposer d’un espace additionnel de 1.000 m2 de bureaux et 3.300 m2 de halls industriels à mettre à disposition de jeunes entreprises innovantes.

Le centre Ecostart disposera d’une surface totale de quelque 12.300 m2 disponible qui est répartie en 2.300 m2 de surface bureaux et 10.000 m2 de surface industrielle.

"Dans le cadre de la mise sur le marché de nouveaux services ou produits innovants, le facteur-clé est le temps. La mise à disposition de locaux adéquats est un instrument nécessaire pour aider les entreprises à profil industriel à réduire le time to market", a expliqué Étienne Schneider.

Lors de son discours, Étienne Schneider a réitéré la volonté du ministère de l’Économie et du Commerce extérieur de continuer, directement ou indirectement, à investir dans ce domaine en appliquant l’instrument de la garantie locative étatique dans les infrastructures d’accueil. Plusieurs projets ont vu le jour ou sont en phase de planification voire de construction :

  • En 2004, l’ancien bâtiment "Thomas & Betts" a été réaffecté en structures d’accueil pour des entreprises start-up innovantes ("Ecostart 1").
  • En 2007, les infrastructures d’accueil à Foetz ont été agrandies avec la construction du bâtiment ("Ecostart 2").
  • En juillet 2012, les anciens vestiaires ont été réaménagés en Incubateur national à Esch-Belval.
  • En novembre 2012, Étienne Schneider a participé au lancement des travaux de construction du projet House of BioHealth dans la zone industrielle Sommet.
  • Pour 2013, il est prévu de débuter les travaux de l’Incubateur Ecotech à Kockelscheuer.

Au même titre que les autres structures d’accueil, privées ou publiques, le centre Ecostart, géré par la société Technoport S.A., constitue un maillon essentiel au sein du système d’incubation luxembourgeois en fournissant non seulement une infrastructure adaptée et modulaire aux entrepreneurs pour démarrer leur atelier ou ligne de production, mais aussi en offrant un support et un accompagnement entrepreneurial nécessaire pour accroître les chances de survie et de croissance de ces jeunes entreprises innovantes.

Le ministre Étienne Schneider a aussi relevé l’importance du support fourni par les aides européennes du programme FEDER luxembourgeois, qui a soutenu le centre Ecostart depuis sa création et qui continuera à soutenir ce projet important en contribuant à nouveau au financement de cette nouvelle extension.

(Communiqué par le ministère de l’Économie et du Commerce extérieur)