Citoyenneté

Année européenne des citoyens 2013

La parole est au citoyen!
Année européenne des citoyens 2013

Un an pour donner envie aux 500 millions d’Européens de s’intéresser et de s’impliquer dans l’Union européenne.

Sur initiative de la Commission européenne, l'année 2013 a été déclarée année européenne du citoyen, consacrée aux droits qui résultent de la citoyenneté de l'Union.

Sous le slogan "L'enjeu c'est l'Europe, il s'agit de vous. Participez au débat", le Bureau d’information du Parlement européen au Luxembourg, la Représentation de la Commission européenne au Luxembourg, et le ministère des Affaires étrangères ont officiellement lancé au Luxembourg l’Année européenne des citoyens 2013 le 22 février 2013.

La cérémonie de lancement s'est déroulée dans les locaux de la Représentation de la Commission européenne au Luxembourg, en présence du Vice-Premier ministre, Ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, du Député européen, Charles Goerens et du Représentant de la Commission européenne à Luxembourg, Georges Bingen.

Le programme d’activités pour l’Année européenne des citoyens 2013 prévoit ainsi une conférence sur les possibilités qu’ont les citoyens européens afin de faire entendre leur voix.

Au Luxembourg, la société civile luxembourgeoise s’est positionnée en vue de cette Année européenne en créant l’Alliance 2013.lu, comprenant de nombreuses associations ainsi que l'Université du Luxembourg.

L’Année européenne des citoyens répond à l’invitation faite par le Parlement européen, en 2010, à la Commission de faire de 2013 l’Année européenne des citoyens. Elle s’inscrit d’une part dans le droit fil de la mise en œuvre du traité de Lisbonne qui introduit de nouveaux droits en matière de citoyenneté européenne et d’autre part dans le débat autour de la légitimité démocratique de l’Union européenne. Elle vise à impulser le débat sur la citoyenneté européenne et à sensibiliser davantage les citoyens aux droits et responsabilités attachés à la citoyenneté de l’Union, en améliorant leurs connaissances en la matière et notamment sur les nouveaux droits découlant de l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne. L’objectif global est de promouvoir et renforcer la participation civique et démocratique active des citoyens de l’Union en favorisant ainsi la cohésion sociale, la diversité culturelle, la solidarité, l’égalité entre citoyens et le sentiment d’une identité européenne commune aux citoyens de l’Union.

(Sources: communiqués du ministère des Affaires étrangères, du Bureau d'information du Parlement européen au Luxembourg, et de la Représentation de la Commission européenne au Luxembourg)

  • Mis à jour le 07-04-2015