Famille

Accueil de jeune au pair au Luxembourg

Le Luxembourg dispose d’un cadre légal qui règle l’accueil de jeune au pair venant de l’étranger

Garde d'enfants

La loi du 18 février 2013 sur l’accueil de jeunes confère un statut particulier au jeune tout en sécurisant son accueil temporaire auprès de sa famille d’accueil au Luxembourg.

L’accueil au pair est considéré comme un séjour temporaire au sein d’une famille de jeunes âgés entre 18 et 30 ans venant de l’étranger. Pour le jeune au pair c’est une expérience enrichissante et la possibilité de perfectionner ses connaissances linguistiques et culturelles, alors que la famille d’accueil saisit l’opportunité d'accueillir un jeune étranger en tant que membre familial à part entière pour une durée déterminée.

Bien que la participation du jeune aux tâches familiales ne soit pas le but principal du séjour, la famille bénéficie de l’appui du jeune dans l’encadrement de ses jeunes enfants et lors de légères tâches ménagères.

Les modalités mises en place par la loi tournent autour de quatre éléments clés:

  1. L’agrément pour la famille d’accueil: la famille d’accueil devra disposer d’un agrément du ministre ayant la jeunesse dans ses attributions.
  2. L’approbation du jeune au pair: parallèlement, le jeune au pair devra demander l’approbation du même ministre avant de pouvoir être accueilli au pair au Luxembourg.
  3. La convention d’accueil au pair: enfin, une convention entre la famille d’accueil au pair et le jeune au pair règle les droits et devoirs de chacune des parties et doit être conclue avant le début du placement au pair.
  4. Interventions de l’Etat: Le Service national de la jeunesse coordonne, gère et contrôle l’accueil au pair, tout en informant et accompagnant les jeunes avant et pendant leur séjour au Luxembourg. Il intervient également en tant que médiateur en cas de conflit et se réserve le droit de procéder à des contrôles administratifs au domicile des familles d’accueil.

Avis important: Les familles accueillant d’ores et déjà un jeune en tant qu’au pair sont priées d’introduire les demandes respectives dans les meilleurs délais afin de se conformer à la loi.

(Source: communiqué du Service national de la jeunesse)

  • Mis à jour le 07-04-2015