Economie

L'industrie sidérurgique luxembourgeoise depuis les années 1960

Logo Statec Luxembourg

Au cours des années 1960 et jusqu’au premier choc pétrolier en 1973, la croissance et la richesse économique du Luxembourg sont créées essentiellement par l’industrie sidérurgique.

A l’issue de la crise sidérurgique (1975), le secteur financier prend la relève. Selon l'étude du Statec, la part du PIB générée par la sidérurgie passe d’environ 30%, en 1960, à environ 12% en 1980, pour atteindre à peine les 2% en 2011.

Aujourd’hui, son importance pour la croissance économique et l’emploi salarié luxembourgeois a donc considérablement diminué.

Au cours de la deuxième moitié du XXe siècle, la sidérurgie luxembourgeoise connaît la disparition des dernières minières en activité, une crise sidérurgique qui a duré dix ans (1975-1985), accompagnée de profondes restructurations au niveau de l’emploi, des technologies et des capacités de production ainsi que des répercussions institutionnelles. Des mouvements d’acquisitions et de fusions se suivent, et en 2006, le groupe ArcelorMittal est créé. En 2011, ce groupe est le premier producteur d’acier au niveau mondial avec une production de quelque 100 millions de tonnes.

(Source: communiqué du Statec)

  • Mis à jour le 07-04-2015