Santé

La perception de la santé par les Luxembourgeois

72,5% des résidents affirment être en bonne santé

Au Luxembourg, 72,5% des résidents affirment être en bonne ou en très bonne santé (26,0% en très bonne et 46,5% en bonne santé).

A l’inverse, 7,9% de la population du Luxembourg se disent en mauvaise ou très mauvaise santé.

Près de 20% considèrent que leur état de santé est moyen.

La perception de la santé se détériore fortement avec l’âge. Près de la moitié des 75-84 ans (45%) affirment être limitées dans leurs activités quotidiennes à cause d’un problème de santé depuis au moins 6 mois. Pour les 55-64, le pourcentage correspondant n’est que de 26% et, pour les 16-24 ans, il est de seulement 6%. Ce sont les femmes âgées qui sont les moins bien loties. 53% des femmes âgées de 75-84 ans se sentent limitées dans leurs activités quotidiennes à cause d’un problème de santé, contre seulement 26% des hommes de cette catégorie d’âge. 30.3% des femmes âgées de 75 à 84 ans se sentent en mauvaise ou très mauvaise santé, contre seulement 16.5% des hommes.

L’espérance de vie à la naissance des femmes est de 5 ans plus élevée que celle des hommes: 83,6 ans, contre 78,5 ans. Cependant, l’écart de l’espérance de vie en bonne santé entre hommes et femmes est assez réduit. A l’âge de 65 ans, les hommes peuvent espérer vivre 17,8 ans, mais seulement 11,5 années sans limitation des activités quotidiennes. Les femmes, à l’âge de 65 ans, ont une espérance de vie de 21,6 ans, mais le nombre d’années de vie sans limitation des activités quotidiennes n’est que de 11,8 années.

Les inégalités en termes de santé sont significatives. Plus de 23% des personnes se situant dans le 1er quintile des revenus (les 20% des revenus les plus faibles) font état d’une limitation de leurs activités à cause d’un problème de santé, alors que le pourcentage correspondant n’est que de 14% pour les personnes ayant les revenus les plus élevés (5e quintile). 32,2% des chômeurs se sentent limités dans leur activités quotidiennes à cause d’un problème de santé, contre 12,5% des personnes en emploi.

(Source: communiqué du Statec)

  • Mis à jour le 07-04-2015