Coopération au développement

Journée mondiale de la santé

La santé, un des secteurs prioritaires de la coopération luxembourgeoise

Le mois d’avril regroupe plusieurs campagnes mondiales de santé publique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), notamment la Journée mondiale de la santé le 7 avril, la Semaine mondiale de la vaccination qui débute le 20 avril, ainsi que la Journée mondiale de lutte contre le paludisme le 25 avril. Le 24 mars était la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose.

La santé est un des secteurs prioritaires de la coopération luxembourgeoise, tant au niveau bilatéral qu’au niveau multilatéral, ainsi qu’avec les ONG. L’OMS étant un des partenaires privilégiés de la coopération luxembourgeoise et l’agence onusienne normative en charge de la santé, un accord-cadre à durée indéterminé a été signé en 2006. Cet accord retient les priorités thématiques de l’OMS que le Luxembourg soutient, ce sont:

  • VIH/SIDA, tuberculose et paludisme
  • Affections chroniques non-transmissibles dans les pays en développement
  • Santé infantile, des adolescents, maternelle et génésique
  • Systèmes et services de santé

A part ces contributions thématiques, la coopération luxembourgeoise soutient aussi depuis de nombreuses années l’éradication de la poliomyélite ainsi que le programme spécial de recherche pour les maladies tropicales.

Au moins depuis la Déclaration du millénaire et les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), la santé est reconnue comme facteur clé dans le développement et voit un soutien politique solide. Elle joue un double rôle, elle est un facteur déterminant de la croissance économique et du développement, mais elle est aussi une cause et un effet de la pauvreté. La santé est étroitement liée aux autres OMD et secteurs d’intervention dans le développement, tels que l’éducation, la nutrition, la gouvernance, le genre, etc. La reconnaissance de cette multisectorialité de la santé a contribué aux succès déjà atteints, mais qui sont loin d’être accomplis.

Le Luxembourg oriente ses priorités dans le secteur de la santé par rapport aux OMD:

  • OMD 4: réduire la mortalité infantile
  • OMD 5: Améliorer la santé maternelle
  • OMD 6: Combattre le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme et autres maladies transmissibles

L’année 2013 est fortement marquée par les discussions sur l’agenda du développement de l’après-2015 dont la santé fait partie intégrante. Il est reconnu qu’il faut continuer à accomplir les OMD actuels mais de nouveaux défis se présentent aussi, notamment les maladies non-transmissibles – principale cause de décès dans les pays développés et de plus en plus à la hausse dans les pays en développement.

La coopération bilatérale

La coopération luxembourgeoise, à travers son agence d’exécution Lux-Development, met en œuvre des projets dans le secteur de la santé dans un nombre de ses pays partenaires. Ces projets et programmes s’alignent aux stratégies de santé nationales et se font en coopération étroite avec les ministères de la Santé nationaux.

(Source: communiqué du ministère des Affaires étrangères, Direction de la coopération au développement)

  • Mis à jour le 07-04-2015