Travail et emploi

Fête du travail

Le Luxembourg compte un des taux de syndicalisation les plus élevées de l'Europe

Fête du travail

Le 1er Mai, les Luxembourgeois célèbrent la fête du Travail. Cette journée internationale des travailleurs a été introduite aux Etats-Unis en 1886 et quelques années plus tard en Europe. Au Luxembourg, ce jour férié légal est l’occasion d’importantes manifestations du mouvement ouvrier.

Selon une étude du Statec publiée en 2011, 41% des travailleurs résidents au Grand-Duché de Luxembourg sont affiliés auprès d'une organisation syndicale.

Comparé aux autres pays européens, le taux de syndicalisation au Luxembourg est relativement élevé.

L'étude du Statec analyse ensuite le taux de syndicalisation selon le profil des travailleurs:

  • le taux de syndicalisation est plus élevé chez les hommes (44%) que chez les femmes (38%);
  • il est plus élevé chez les Luxembourgeois (53%) que chez les étrangers vivant au Luxembourg (entre 19 et 35%);
  • il augmente avec l'âge: s'il est de 23% pour les moins de 25 ans, il est de 33% pour les 25-34 ans, de 42% pour les 35-44 ans, de 50% pour les 45-54 ans et de 53% pour les plus de 55 ans;
  • il est moins important pour les cadres (16%) que pour les professions libérales (38%), les employés de type administratif (45%) ou les artisans (50%);
  • il augmente avec le salaire du travailleur;
  • il varie fortement selon les branches (ex.: 60% dans l'administration publique contre 24% dans l'Horesca).

Mais la fête du Travail est également l'occasion de festivités populaires. Au Luxembourg, la plus grande est la Fête du Travail, des Cultures et de la Démocratie active, organisée au Centre culturel et de rencontre Abbaye de Neumünster par le syndicat OGBL en collaboration avec l'ASTI et l'ASTM.

Comme tous les ans, elle proposera au cours de la journée du 1er mai 2013 une multitude de concerts, expositions et spectacles, de même qu'un vaste programme d'animation pour enfants.

  • Mis à jour le 07-04-2015