Culture

Pavillon luxembourgeois à la 55e Biennale d'art contemporain à Venise

Catherine Lorent investit le pavillon luxembourgeois avec son projet "Relegation"

Catherine Lorent, projet Relegation, à la Biennale de Venise 2013

Le Grand-Duché de Luxembourg est représenté par le projet "Relegation" de l'artiste luxembourgeoise Catherine Lorent à la 55e Biennale d'art contemporain de Venise qui a lieu du 1er juin au 29 novembre 2013.

"Relegation" est une installation visuelle et sonore à base de peintures, pianos à queue, guitares, amplificateurs et performance qui investit la Cà del Duca, le pavillon du Luxembourg à Venise, en entier comme espace sensoriel.

Le Grand-Duché de Luxembourg participe pour la 13e fois à la Biennale d'art contemporain de Venise, une des plus importantes manifestations internationales d'art contemporain. Le 30 mai 2013, la ministre de la Culture, Octavie Modert, a inauguré le pavillon luxembourgeois.

En juillet 2012, le projet avait convaincu le jury par son originalité, sa multidisciplinarité, son intégration d'éléments baroques tirés de l'histoire de l'art à l'esthétique punk ainsi que par son caractère ouvert et expérimental. Le MUDAM avait été chargé de l'organisation de la participation luxembourgeoise (commissaire: Clément Minighetti, curatrice: Anna Loporcaro).

Catherine Lorent, projet Relegation, à la Biennale de Venise 2013

De nationalité luxembourgeoise, Catherine Lorent est née à Munich en 1977. Elle a étudié à la Staatliche Akademie der Bildenden Künste à Karlsruhe, à la Albert-Ludwigs Universität de Freiburg et à la Sorbonne Paris-1. Elle vit et travaille à Luxembourg et à Berlin. Elle a exposé en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, en Suisse, en Autriche et au Luxembourg. En 2011, elle a reçu le Prix de Révélation et en 2005 le Prix d'encouragement Jeunes artistes du ministère de la Culture à Luxembourg.

Depuis 1988, le Grand-Duché de Luxembourg participe régulièrement à la Biennale de Venise. En 2003, le Lion d'or du meilleur pavillon national a été attribué au pavillon luxembourgeois investi par le projet de l'artiste luxembourgeoise Su-Mei Tse. Au mois d'octobre 2012, le MUDAM avait proposé une grande rétrospective  des participations luxembourgeoises à Venise.

(Source: communiqué du ministère de la Culture)

  • Mis à jour le 07-04-2015