Culture

Exposition "Aspects de l'art ardennais" à Marnach

Découvrez la peinture de paysages ardennais au moyen de 170 oeuvres d'artistes

"Ein klarer Tag" de Fritz von Wille, 1906

L’exposition "Aspects de l’art ardennais", qui retrace l’histoire de la peinture de paysages ardennais, ouvre ses portes au public du 15 juin au 7 juillet 2013 au Cube 521 à Marnach dans les Ardennes luxembourgeoises.

170 œuvres de 65 artistes luxembourgeois, allemands et belges du 19e, 20e et 21e siècle, permettent un regard artistique différé sur l’art du paysage ardennais et sur la région de l’Oesling.

L'exposition est organisée par le "Lëtzebuerger Artisten Center - LAC" avec le soutien financier du Ministère de la culture et du Fond culturel national. L'entrée est libre.

Côte à côte des tableaux des premiers artistes luxembourgeois s’étant consacrés au paysage ardennais, comme Hilaire Kreins, Guido Oppenheim, Michel Engels et Pierre Blanc, figurent des compositions abstraites et des sculptures en bois d’artistes de notre temps comme Jean Leyder, Roger Bertemes, Jean Probst et Marie-Josée Kerschen.

L’Oesling comme terre d’accueil pour artistes par vocation et de passage par sa situation privilégiée entre trois frontières, est soulignée par la présentation d’œuvres d’artistes allemands et belges, comme Fritz von Wille, Johannes Wickert, Camille Barthélémy et Marie Howet, nourrissant une profonde affection pour cette région verdoyante à paysages splendides et villages pittoresques.

L’exposition "Aspects de l’art ardennais", qui n’est point une simple rétrospective mais une recherche sur l’expression artistique de plusieurs générations d’artistes et de plasticiens, propose un périple fascinant dans l’histoire de nos ancêtres, une découverte d’un temps passé ainsi que les visions contemporaines du paysage. Le sujet de l’exposition invite le visiteur de mener une réflexion sur le travail de l’artiste à travers des œuvres auxquelles il n’a pas habituellement accès (collections privés), et de partager des émotions suscitées par sa rencontre avec l’œuvre liée étroitement au patrimoine du pays.

Ce projet se place donc au cœur même de la politique de décentralisation culturelle menée par la ministre de la Culture Octavie Modert, qui vise, outre l’accès de tous à la culture, à favoriser la promotion d’artistes luxembourgeois, à stimuler des synergies entre les différents acteurs culturels régionaux, nationaux et internationaux, à permettre l’appropriation de repères artistiques et d’un patrimoine commun, et à renforcer la diversité des pratiques culturelles. 

L'exposition a pu être réalisée grâce à l’implication importante de communes et de prêteurs privés et institutionnels nationaux et étrangers:

  • Cour Grand-Ducale, Luxembourg
  • Musée National d’Histoire et d’Art (MNHA) Luxembourg
  • Musée de la Résistance, Esch-sur-Alzette, Luxembourg
  • Stadtmuseum Simeonstift Trier, Allemagne
  • Haus Beda Fritz von Wille Museum (Bitburg), Allemagne
  • Stadtmuseum Ahrweiler, Allemagne
  • Fondation Chaidron-Guisset (Vresse), Belgique
  • Musée en Piconrue (Bastogne), Belgique
  • Musées de la Ville de Verviers, Belgique
  • Deutschsprachige Gemeinschaft (Eupen), Belgique
  • Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat, Luxembourg
  • CFL, Societé Nationale des Chemins de Fer Luxembourgeois
  • Commune de Clervaux
  • Commune de Diekirch
  • Commune de Kiischpelt
  • Commune d’Esch-sur-Sûre
  • Commune de Strassen
  • Commune de Vianden
  • Commune de Wiltz
  • Commune de Wincrange

(Source: communiqué du ministère de la Culture et le Lëtzebuerger Artisten Center LAC)

  • Mis à jour le 07-04-2015