Institutions européennes

François Biltgen à la Cour de Justice de l'Union européenne

L'assermentation de l'ancien ministre a lieu le 7 octobre 2013

Le mandat de François Biltgen se termine en 2015, mais peut être renouveléIl pourra finalement réaliser son "rêve": six mois après l'annonce de son retrait de la vie politique, François Biltgen est assermenté dans la fonction de juge à la Cour de Justice de l'Union européenne le lundi 7 octobre 2013. Il remplace son compatriote Jean-Jacques Kasel, qui y siégeait depuis le 15 janvier 2008.

Juriste de formation et expert du droit communautaire, François Biltgen a fait son entrée au gouvernement en 1999 comme ministre du Travail et de l’Emploi, ministre des Cultes, ministre aux Relations avec le Parlement et ministre délégué aux Communications. Il fait notamment aboutir avec succès les nouvelles lois sur les relations collectives de travail et sur la liberté d’expression dans les médias.

En 2004, François Biltgen est reconduit dans ses fonctions de ministre du Travail et de l’Emploi et ministre des Cultes. Il se voit également confier les fonctions de ministre de la Culture ainsi que de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Après les élections légisatives de 2009, son portefeuille s'agrandit davantage: il devient ministre de la Justice, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ministre des Communications et des Médias ainsi que ministre des Cultes.

Avec son assermentation à la Cour de Justice de l'Union européenne, François Biltgen ne réalise non seulement son rêve personnel, il rejoint également les rangs des nombreux Luxembourgeois occupant un poste dans les institutions européennes.

Le mandat de l'ancien ministre se termine en 2015, mais il peut ensuite être prolongé de six ans.

  • Mis à jour le 07-04-2015