Histoire

Les plans de la forteresse de Luxembourg, exposés au Luxembourg

Ils ont un long chemin et surtout une longue histoire derrière eux, ces 71 plans originaux datant des XVIIe, XVIII et XIXe siècle

D'habitude, les plans de la forteresse sont stockés à BerlinLa forteresse de Luxembourg compte aujourd'hui parmi les incontournables aux yeux de tout touriste en visite de la capitale du Grand-Duché. Ce qui n'est pas surprenant, puisque l'emblème du "Gibraltar du Nord", où plutôt ses vestiges, sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco. Or, une nouvelle exposition permet de découvrir les origines de cette construction monumentale: le Musée Dräi Eechelen expose 71 plans originaux de la forteresse de Luxembourg, des plans qui, histoire mouvementée oblige, proviennent tout droit de ... Berlin.

En effet, l'exposition temporaire "Genie und Festung" ("Génie et forteresse"), qui vient d'ouvrir ses portes au Musée Dräi Eechelen, a été réalisée en coopération avec la section "Parimoine culturel prussien" de la Staatsbibliothek zu Berlin (SBB), la Bibliothèque d'Etat de Berlin. Car c'est dans la capitale fédérale que ces 71 cartes datant des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècle ont été stockées.

Retour en 1815

Au congrès de Vienne de 1815, qui suit l'effondrement de l'empire napoléonien, le Luxembourg devient une entité politique à part. Il est érigé en Grand-Duché et attribué au roi des Pays-Bas, Guillaume Ier. En même temps, le pays entre dans la Conféfération germanique, une association défensive de 39 Etats allemands. Dès lors, le Luxembourg est une forteresse fédérale et une garnison prussienne vient s'installer au pied de la forteresse, dans le but de la défendre au mieux. Et c'est ce dernier occupant qui emmène finalement les fameux plans avec lui, dès 1867 quand la forteresse du Luxembourg commence à être démantelée.

Le catalogue de l'exposition "Genie und Festung"La Staatsbibliothek zu Berlin détient aujourd'hui plus d'un million de cartes et plans historiques, dont 164 plans de la forteresse de Luxembourg, partiellement restaurés et digitalisés. Un certain nombre des précieux originaux avait été exposée dans le cadre de la visite d'Etat de LL.AA.RR. le Grand-Duc Henri et la Grande-Duchesse Marie-Thérèse à Berlin le 23 avril 2012. En effet, à l'épqoue, un accord de coopération bilatérale avait été signé par la ministre de la Culture luxembourgeoise et son homologue allemand, ciblant la collaboration entre les institutions culturelles des deux pays. Le premier résultat concret en était un accord signé entre le Musée national d'histoire et d'art du Luxembourg (MNHA) et la Staatsbibliothek zu Berlin (SBB), dont cette exposition est le fruit.

Ponctuée par une présentation multimédia, une animation 3D et un film, l'exposition met en évidence la réalisation, la digitalisation et l'importance de ces plans pour l'histoire du Luxembourg.

L'exposition au Musée Dräi Eechelen dure jusqu'au 31 mars 2014.

  • Mis à jour le 07-04-2015