Université

Des compliments pour les 10 ans

Pour son 10e anniversaire, l'Université du Luxembourg a obtenu les résultats très rassurants d'un sondage sur son acceptation

Pour 81% des sondés l'Université est "une bonne chose"En dix ans, l'Université du Luxembourg  s'est fait son nid au Grand-Duché. Aujourd'hui, l'absence de cet établissement d'enseignement supérieur serait impensable. Et, contrairement à l'année 2003, la grande majorité des résidents du pays estime que l’Université du Luxembourg est un élément positif pour le pays et son avenir. 

C’est ce qui ressort d’un sondage représentatif de l’institut de sondage TNS-Ilres mené pour l’Université auprès de mille citoyens de plus de 15 ans. 81 % des personnes interrogées ont ainsi déclaré que la fondation d’une université dans le pays était « une bonne chose » pour celui-ci. Il y a dix ans, 53 % seulement étaient de cet avis. « Ces résultats sont la preuve que la population a accepté notre université », estime le recteur, Rolf Tarrach. « Après dix ans de développement intensif, nous avons désormais trouvé notre place au sein de la société luxembourgeoise. »

En effet l’Université du Luxembourg a été créée en octobre 2003, après de longues controverses. Dix ans plus tard, le 12 octobre 2013, les membres, amis et bienfaiteurs de l’Université ont célébré son dixième anniversaire en présence du couple grand-ducal, lors d’une cérémonie officielle qui s'est tenue dans le "Cercle Cité" de la capitale.

Une employabilité élevée des étudiants

Le récent sondage a également révélé que presque tous les citoyens (98%) connaissent l’Université . 61 % des personnes interrogées ont par ailleurs indiqué avoir des contacts avec celle-ci, que ce soit à travers leurs enfants ou des connaissances qui y étudient ou y travaillent, ou encore dans le cadre de conférences et de tables rondes.

D’autre part, 71 % des répondants ont affirmé qu’ils conseilleraient à leurs enfants ou petits-enfants d’étudier à l’Université du Luxembourg. Seuls 37 % d’entre eux estiment que les jeunes devraient aller étudier à l’étranger plutôt qu’au Luxembourg. Une preuve, selon le recteur Rolf Tarrach, de la réputation croissante de l’université de recherche : « Notre objectif est de nous faire un nom à l’échelle internationale et, ainsi, de devenir un véritable atout pour le Luxembourg. »

Une étude pilote sur l’employabilité des diplômés de l’Université fournit également des indices sur la qualité de celle-ci. Cette étude, menée en collaboration avec l’Institut Universitaire International Luxembourg (IUIL) et différentes entreprises, a cherché à savoir si et après combien de temps les diplômés de cinq cursus universitaires ont trouvé un emploi et dans quelle mesure les employeurs étaient satisfaits de la qualification de ceux-ci.

Principal résultat de cette étude : presque tous les diplômés ont trouvé un poste en quelques mois. Par ailleurs, les employeurs ont tous estimé que ces derniers avaient une bonne qualification, même s’ils souhaitent que les compétences sociales de leurs jeunes employés soient renforcées. En dialogue avec les entreprises, l’Université cherche à présent à offrir aux étudiants des formations en ce sens afin de continuer à améliorer ses cursus.

(Source: communiqué de l'Université du Luxembourg)

  • Mis à jour le 07-04-2015