Recherche et innovation

Il devance des chercheurs de Harvard

Le Dr. Enrico Glaab du Centre du Luxembourg pour la biomédecine des systèmes a remporté le Global NeuroDiscovery Challenge

L'équipe du Dr. Glaab a reçu la somme de 50.000 dollarsEncore un succès pour l'Université du Luxembourg: le Dr. Enrico Glaab, chercheur au Centre du Luxembourg pour la biomédecine des systèmes (LCSB) à Esch-Belval a récemment remporté le concours public à caractère scientifique de la Fondation américaine Geoffrey Beene.

Le vote mondial en ligne - dans lequel non seulement les scientifiques mais aussi des citoyens intéressés étaient autorisés à participer - est allé au Dr. Enrico Glaab pour son tout nouveau concept de recherche: il a cherché à savoir pourquoi les femmes sont plus susceptibles de développer la maladie d'Alzheimer que les hommes.

Dans la course à la première place du palmarès de ce concours, le jeune homme a notamment su s'imposer contre des chercheurs de la prestigieuse Harvard School of Public Health. A l'origine, 800 dossiers de chercheurs venus de 62 pays avaient été déposés. Finalement, le choix final des membres l'Académie des sciences de New York est tombé sur le Dr. Enrico Glaab. Le chercheur et son équipe ont reçu la somme de 50.000 dollars.

Leur centre de recherche, le Centre du Luxembourg pour la biomédeine des systèmes (LCSB), dirigé par le rénommé Prof. Dr. Rudi Balling, est spécialisé dans l'analyse des mécanismes biologiques, avec un accent particulier sur la pathogenèse des maladies neurodégénératives.

(Source: communiqué de l'Université de Luxembourg)

  • Mis à jour le 07-04-2015