Population

Le Luxembourg a connu la plus forte évolution démographique de l'UE en 2012

Ce constat fait par Eurostat est notamment dû à un solde migratoire très élevé

En 2012, 5,2 millions de bébés sont nés dans l'Union européenne.Au 1er janvier 2013, la population de l'Union européenne était estimée à 505,7 millions de personnes, contre 504,6 millions au 1er janvier 2012. Elle donc augmenté de 1,1 million de personnes la même année. Au Luxembourg, la croissance de la population a été particulièrment forte.

En effet, au cours de l’année 2012, la population du Grand-Duché a augmenté de 12.186 habitants pour atteindre 537.039 résidents 1er janvier 2013, d'après le Statec, l'Institut national de la statistique et des études économiques du Grand-Duché du Luxembourg. Une récente étude d'Eurostat, l'Office statistique de l'Union européenne, au sujet de la démographie, confirme cette tendance. Et explique qu'elle est surtout due à un solde migratoire positif élevé.

En effet, en 2012, les mouvements migratoires ont expliqué environ 80% de l'augmentation de la population de l'Union européenne. Et, en termes relatifs, les soldes migratoires positifs les plus importants ont donc été constatés au Luxembourg (+18,9‰), à Malte (+7,4‰), en Italie (+6,2‰) et en Suède (+5,4‰). Dans la même logique, les hausses relatives les plus importantes ont été observées au Luxembourg (+23,0‰), à Malte (+9,1‰) et en Suède (+7,7‰).

Les soldes migratoires négatifs les plus élevés ont cependant été enregistrés en Irlande (-7,6‰), dans les pays baltes, en Grèce (-4,0‰), au Portugal (-3,6‰) et en Espagne (-3,5‰).

Pour comparer: il n'en est pas de même avec le taux de natalité: les taux les plus élevés ont été observés en Irlande (15,7‰), au Royaume-Uni (12,8‰) et en France (12,6‰) et les plus faibles en Allemagne (8,4‰), au Portugal (8,5‰), en Grèce et en Italie (9,0‰ chacun).

Or avec 7,3‰, le Luxembourg compte aussi parmi les pays au taux de mortalité particulièrement faible. Dans l'ensemble de l'Union européenne, le taux brut de mortalité a été de 9,9 décès pour 1.000 habitants, comparé au taux de 9,6‰ enregistré en 2011.

(Source: communiqué d'Eurostat)

  • Mis à jour le 07-04-2015