Mobilité

"Au volant, alcool = danger"

Une nouvelle campagne de sécurité routière vient d'être lancée

L'affiche de la nouvelle campagneÀ l’approche des fêtes de fin d’année, le ministère du Développement durable et des Infrastructures, en collaboration avec la Sécurité routière, lance une nouvelle campagne de sensibilisation, intitulée "Au volant, alcool = danger". Elle sera véhiculée dans les semaines à venir sur les 45 panneaux routiers du réseau luxembourgeois.

Et dans la même logique, les organisateurs rappellent certaines règles élémentaires et donnent quelques conseils pour fêter en toute sécurité :

• Prévoyez votre retour bien à l’avance et profitez des nombreuses alternatives à la voiture, comme les transports publics (horaires sur www.mobiliteit.lu), taxis, Late Night Bus, etc. En effet, pendant les jours de fête, des offres spéciales sont proposées à ceux qui veulent faire la fête sans prendre le volant. Ainsi, les Chemins de fer luxembourgeois (CFL) proposent des trains de nuit à la St. Sylvestre, tandis qu'ils fonctionnent en service réduit le 24, 25 et 26 décembre. Et le service des Autobus de la ville de Luxembourg continuera à fonctionner pendant toute la nuit du 31 décembre au 1er janvier sur la majorité des lignes.

• Si vous sortez en groupe et que vous n'avez pas l'occasion de prendre un bus de nuit, choisissez un conducteur désigné qui s’engage à ne pas boire d’alcool pour ramener tout le monde en toute sécurité.

• Si vous avez des invités, vous avez aussi des responsabilités. Veillez à ce qu’il y ait toujours des boissons sans alcool sur la table. Si l’un de vos amis a trop bu, hébergez-le ou appelez un taxi!

• Au restaurant ou lors d’une réception, on est souvent resservi dans le même verre. Contrôlez le nombre de verres que vous avez bu!

• Lorsque vous constatez que quelqu’un ne veut pas ou plus boire, respectez sa décision. Loin d’être un trouble-fête, il fait preuve de responsabilité et mérite d’être encouragé.

Des risques réels

Le ministère du Développement durable et des Infrastructures ainsi que la Sécurité routière rappellent également les risque de la conduite sous l'influence d'alcool. En effet, en 2012, la police grand-ducale a procédé à 1 716 retraits immédiats du permis de conduire pour conduite en état d’ivresse (≥1,2‰).

Selon la loi, les personnes suivantes s'exposent à des sanctions:
-    tout conducteur qui présente un taux d’alcoolémie ≥ 0,5 ‰ (0,2 ‰ pour les novices)
-    tout conducteur qui refuse de se soumettre à un test d’alcoolémie
-    le propriétaire d’un véhicule qui a toléré qu’une personne conduise en état d’ébriété
-    même le piéton en état d’ébriété qui est impliqué dans un accident.

En 2012, au Luxembourg, l’alcool au volant était la cause présumée de 255 accidents corporels
21% des accidents avec blessés graves et 26% des accidents mortels.

(Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures)

  • Mis à jour le 07-04-2015