Fêtes et traditions

"Liichtmëssdaag", c'est le 2 février

A l'occasion du jour de la Saint-Blaise, les enfants vont "liichten"
Les enfants pendant le "liichten"Tous les ans au 2 février, à l'occasion de Liichtmëssdag ou Blieserchesdag (La Chandeleur ou Jour de la Sainte-Blaise), les enfants partent liichten (célébrer ou apporter la lumière). Une tradition luxembourgeoise, qui remonte à une coutume païenne.

Munis de simples Liichtebengelcher (bâtons en bois auxquels sont accrochées des petites bougies ou des lampes à pile), ils vont de porte en porte en chantant une vieille chanson: "Léiwer Härgottsblieschen, gëff ons Speck an Ierbessen, ee Pond, zwee Pond, dat anert Joer, da gi der gesond…" (texte que l’on pourrait traduire par: Ô saint Blaise, donne-nous du lard et des petits pois, une livre, deux livres, l’année prochaine, vous serez guéris…).

C’est ainsi qu’autrefois on mendiait du lard, des petits pois, des biscuits de carnaval et d’autres aliments. Mais cette tradition, comme tant d’autres, a fini par évoluer: aujourd'hui, les enfants acceptent plus volontiers les sucreries, voire de la monnaie.

Prudence sur les routes!

Le Liichtmëssdaag n’a rien à voir avec le carnaval, même s’il intervient à la même période de l’année. C'est une fête remontant à une tradition païenne qui célébrait la purification et la fertilité au sortir de l’hiver.

Alors, n’oubliez pas ce dimanche de vous munir de sucreries, que les enfants accepteront volontiers comme récompense pour leur chant.

Tous les ans, la Sécurité routière conseille aux enfants et aux parents qui les accompagnent, de respecter certaines consignes de sécurité:

  • marcher sur le trottoir en se tenant aussi éloigné que possible du trafic,
  • en l'absence de trottoir, marcher sur le côté gauche de la chaussée, l'un derrière l'autre,
  • se vêtir de vêtements de couleurs claires et d'accessoires réfléchissants.

Aux automobilistes, la Sécurité routière lance un appel de redoubler de prudence dans les villes et villages.

  • Mis à jour le 07-04-2015