Relations extérieures

Le Luxembourg préside le Conseil de sécurité de l'ONU au mois de mars

La présidence est assurée par Sylvie Lucas, ambassadeur et représentant permanent du Luxembourg auprès des Nations unies

Le ministre Jean Asselborn au Conseil de sécuritéDepuis le 1er janvier 2013, le Grand-Duché de Luxembourg siège au Conseil de sécurité des Nations unies en tant que membre non permanent, mandat qui se terminera le 31 décembre de l'année en cours. Et depuis le 1er mars 2014, le pays assure la présidence de cet organe exécutif des Nations unies. Pendant un mois donc, une attention particulière reviendra au représentant permanent du Grand-Duché de Luxembourg auprès des Nations unies à New York.

En effet, la présidence du Conseil de sécurité des Nations unies, fixée à un mois, est assurée à tour de rôle par les cinq membres permanents et les dix membres non-permanents du Conseil de sécurité. Et ce, suivant l'ordre alphabétique anglais des noms des états membres. Au 1er mars 2014, le Luxembourg a donc succédé à la Lituanie. Le Nigéria prendra la relève le 1er avril 2014.

Dans le contexte de cette présidence, l’ambassadeur et représentant permanent du Luxembourg auprès des Nations unies, Sylvie Lucas, et son équipe, ont établi le programme de travail du Conseil de sécurité pour le mois de mars 2014. De plus, Sylvie Lucas préside en général les réunions du Conseil de sécurité au mois de mars et explique régulièrement les travaux en cours devant la presse.

Le ministre Jean Asselborn à New York

Les 6 et 7 mars 2014, le ministre des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, séjourne à New York, également dans le contexte de la présidence. Le jeudi 6 mars, il préside la séance publique du Conseil de sécurité au sujet de la République centrafricaine.
Le Luxembourg préside aussi le groupe sur les enfants et les conflits armés.

Le vendredi 7 mars, le ministre des Affaires étrangères et européennes préside le débat public du Conseil de sécurité sur le sort des enfants en temps de conflits armés, en présence du secrétaire général des Nations unies. En effet, le Luxembourg assume également depuis le 1er janvier 2013, la présidence du Groupe de travail du Conseil de sécurité sur les enfants et les conflits armés, un mandat qui dure deux ans.

Le 7 mars 2014, une nouvelle résolution sur la thématique des enfants et des conflits armés est soumise au vote du Conseil. L'objet de la résolution est notamment de renforcer les capacités à la fois nationales et internationales en matière de prévention et de réponse au recrutement d'enfants, notamment par le biais de réformes du secteur de sécurité et de justice ainsi que par une meilleure formation des casques bleus. La résolution appelle également à une meilleure protection des écoles contre leur utilisation à des fins militaires.

Le Conseil de sécurité est l’organe exécutif de l’Organisation des Nations unies (ONU). Il se compose de 15 membres, dont 5 membres permanents disposant d’un droit de veto (Chine, Etats-Unis, Russie, France et le Royaume-Uni) et 10 membres élus par l'Assemblée générale pour un mandat de deux ans. Actuellement, les 10 membres non permanents sont: l’Argentine, l’Autralie, le Chili, la Jordanie, la Lituanie, le Luxembourg, le Nigéria, la République de Corée, le Rwanda et le Tchad.

(Source: communiqué de presse du ministère des Affaires étrangères et européennes)

  • Mis à jour le 07-04-2015