Finance

Le Luxembourg au 12e rang mondial

Le 15e Global Financial Centers Index confère une bonne note au Luxembourg

Au niveau de l'Union européenne, la place luxembourgeoise se classe 3eLe bureau de consultance Z/Yen et l'initiative Long Finance viennent de publier la 15e édition de l'indice de compétitivité semestriel de 83 centres financiers à travers le monde, le Global Financial Centres Index (GFCI). New York, Londres et Hong Kong occupent de nouveau les trois premiers rangs dans cette nouvelle édition de mars 2014. Or, le Luxembourg a gagné  11 points dans l'indice composite GFCI et se situe par conséquent au 12e rang mondial des places financières les plus compétitives.

A une échelle européenne le Luxembourg se classe 5e et est devancé par Londres, Zurich, Genève et Francfort. Au niveau de l'Union européenne le Luxembourg se classe par conséquent en 3e position. Le Luxembourg est également considéré dans cette nouvelle édition, ensemble avec Beijing/Milan/Moscou, comme un centre financier "global emerging contender".

Dans l'analyse de la volatilité des différents centres financiers, le Luxembourg est considéré comme étant un centre financier "dynamique" qui se retrouve entre les centres financiers considérés comme "stable" et "incertain", c'est-à-dire comme un centre financier ayant le potentiel d'évaluer dans les deux directions.

1er centre au rôle potentiellement croissant à l'avenir

Finalement, de l'enquête qualitative réalisée en ligne auprès de professionnels du secteur financier à travers le monde il ressort que le Luxembourg figure à la 9e place mondiale, et même 1er en Europe, des centres financiers auxquels les personnes interrogées accordent un rôle croissant dans les années à venir.

Le Global Financial Centres Index se base sur deux types de sources pour évaluer la compétitivité des centres financiers. D'une part l'étude a recours à 103 déterminants quantitatifs, et d'autre part à un baromètre d'appréciation à partir d'enquêtes en ligne auprès des professionnels du secteur. Tel que définie dans cette étude, la compétitivité se compose de cinq catégories d'indicateurs: l'environnement des affaires (impôts, régulation etc.), le développement du secteur financier, les infrastructures (coût et disponibilité de bureaux etc.), les ressources humaines (formation, flexibilité etc.) et les déterminants globaux de compétitivité (perception des villes en tant que lieu agréable pour vivre etc.).

(Source: Observatoire de la compétitivité)

  • Mis à jour le 07-04-2015