Traditions

Abrëllsgeck!

La tradition du poisson d'avril au Luxembourg

Poisson d'avril

La prudence est de mise en ce 1er avril...! Car comme ailleurs, on adore faire des blagues, des farces et des canulars ce jour-ci au Luxembourg. C'est la tradition de l'Abrëllsgeck (poisson d'avril).

Tous les ans, les victimes sont nombreuses: les blagues sont faites aux membres de la famille, aux collègues de travail ou aux autres connaissances et amis. Les enfants adorent les faire à leurs petits copains et à leurs enseignants. Et même les médias s'y mettent et diffusent tous les ans des informations fausses... mais tout à fait crédibles!

Le roi Charles XI serait à l'origine du Abrëllsgeck

L'origine de cette tradition reste obscure. Une légende raconte qu'en France, en 1564, le roi Charles XI décida de modifier le calendrier et de faire commencer l'année le 1er janvier et non plus le 1er avril comme auparavant. Les gens, qui étaient habitués à se faire des cadeaux le 1er avril pour la nouvelle année, continuaient à les faire le 1er avril. Mais comme ce n'était plus le "vrai" début de l'année, les cadeaux furent de faux cadeaux, des cadeaux "pour rire". A partir de ce jour-là, grands et petits auraient pris l'habitude de se faire des blagues et des farces.

La tradition est célébrée dans de nombreux pays européens: Luxembourg, France, Belgique,  Allemagne, Pays-Bas, Italie, Grande-Bretagne, Ecosse... Elle s'est en outre diffusée dans le reste du monde, comme par exemple aux Etats-Unis, au Canada et même au Japon, en Russie et en Inde.

Au Luxembourg, on s'exclame Abrëllsgeck (littéralement fou ou clown d'avril) ou Abrëllswitz (blague d'avril) juste après avoir fait sa blague pour faire comprendre qu'il s'agit d'une blague de 1er avril.

  • Mis à jour le 07-04-2015