Coopération et action humanitaire

En 2013, le Luxembourg a investi 1% de son RNB dans l'APD

Grâce à ce taux, le pays compte parmi les pays membres du CAD les plus généreux

Le Luxembourg a investi 1% des son RNB dans l'APD en 2013Depuis son adhésion au Comité d'aide au développement (CAD) de l'OCDE en 1992, le Luxembourg a fait substantiellement évoluer sa politique de coopération au développement. Aujourd'hui, le Grand-Duché compte à coup sûr parmi les pays les plus généreux en matière d'aide publique au développement. En 2013, le Luxembourg a consacré 1% de son revenu national brut à l'assistance (RNB) aux pays en développement.

Selon l'enquête annuelle sur les plans de dépenses des donneurs membres du Comité d'aide au développement (CAD), le Luxembourg occupe la troisième place du podium des pays les plus généraux en 2013, derrière la Suède (1,02% du RNB) et la Norvège (1,07% du RNB). Et pour la première fois, ces trois pays ont été battus par les Emirats arabes unis, qui ont consacré 1,25 de leur RNB à l'aide au développement en 2013. Or, il est à noter que les Emirats arabes unis ne sont pas membres du CAD. Leur rapport élevé APD/RNB en 2013 est notamment dû à un soutien exceptionnel accordé à l'Egypte.

APD: le plus haut niveau historique

En tout et pour tout, l'aide au développement a augmenté de 6,1% en 2013, pour atteindre son plus haut niveau historique, et ce, malgré les tensions budgétaires qui persistent, peut-on lire dans l'évaluation de l'OCDE publiée récemment. Globalement, pas moins de 134,8 milliards de dollars ont été accordés à l'aide publique au développement en 2013.

Le Luxembourg, le Danemark, la Norvège et la Suède ont de nouveau dépassé l'objectif de l'OCDE qui consiste à accorder au moins 0,7% de leur RNB à l'aide publique au développement. En 2013, le Royaume-Uni a atteint ce niveau pour la première fois. En même temps, le rapport APD/RNB des Pays-Bas a glissé en dessous de cette barre, et ce, pour la première fois depuis 1974. Le Luxembourg a déjà atteint ce taux en 2000. Les Etats-Unis restent d'ailleurs le plus grand donneur en termes de volume, avec 31,55 milliards accordés à la coopération au développement.

(Source: communiqué de presse de l'OCDE)

  • Mis à jour le 07-04-2015