Fiscalité

Des charges moins lourdes pour les familles

Au Luxembourg, la différence entre la charge fiscale des familles et des célibataires est élevée

Au Luxembourg, l'impôt favorise clairement les famillesAu cours des trois dernières années, l'impôt sur le revenu des personnes physiques a augmenté dans 25 des 34 pays de l'OCDE, dont le Luxembourg. Or, la charge fiscale des résidents du Grand-Duché, notamment des familles, compte parmi les plus basses de l'OCDE. C'est ce qui ressort d'une étude que l'Organisation de coopération et de développement économiques a récemment publiée.

En 2013 au Luxembourg, un couple disposant d'un seul salaire et ayant deux enfants à charge était soumis à une charge fiscale de 14,3%. Or, dans la plupart des autres pays membres de l'OCDE, cette charge était plus importante: en moyenne, le même couple payait 26,4% d'impôts sur le revenu au sein de l'OCDE.

Célibataires: 55,8% de charge fiscale en Belgique

En même temps et lieu, un couple disposant de deux salaires (1 fois le salaire moyen, 1 fois 33% du salaire moyen) et ayant deux enfants à charge devait payer un impôt sur le revenu de 18,8%, contre une moyenne de 28,3% au sein de l’OCDE et, pour ne citer que ce pays-là, 42,3% en Belgique.

La situation est une autre pour le célibataire n'ayant pas d'enfant à charge. Celui-ci, paie, quand il est résident du Luxembourg et qu’il gagne 167% du salaire moyen, 44,3% d'impôts sur le revenu, contre une moyenne de 40,3% au sein de l'OCDE. En Belgique, ce taux s'élève à 55,8%, alors qu'ils paient 49,3% en Allemagne.

(Source: communiqué de presse de l’OCDE)

  • Mis à jour le 07-04-2015