Sport

Le Luxembourg joue 1:1 contre l'Italie!

David contre Goliath au stade de Perugia.

Maxime Chanot se laisse fêter sur le terrainC’est l’histoire de David contre Goliath, d’un petit nain du monde footballiste contre un des établis, quadruple champion du monde et vice-champion d'Europe actuel – le Luxembourg a tenté l’impossible et a réussi à forcer un remis aux Azzurri hier soir, à Perugia, devant une foule de 28.000 spectateurs. Pour le petit Grand-Duché, le 1:1 vaut de victoire!

Il est vrai – le Luxembourg, même si beaucoup de ses habitants sont des adeptes du foot, ne remplit pas exactement le cliché d’une nation de foot. Le pays n’a encore jamais participé à un championnat du monde, ni même d’Europe, et même si quelques unes de ses équipes ont récemment réussi de se faire remarquer en Europe, les derniers succès foudroyants de la sélection nationale contre les grands du foot remontent à 1914 (5:4 contre la France), 1939 (2:1 contre l’Allemagne), 1952 (3:2 contre le Royaume-Uni aux Jeux olympiques) et 1961 (4:2 contre le Portugal lors des tours préliminaires pour le championnat du monde).

Un exploit bien mérité

Nonobstant, la sélection retient sa combativité et reste un adversaire redoutable, comme l’Italie a dû l’apprendre hier, dans la 84e minute de la rencontre. La sélection a dû encaisser un premier but dans la 8e minute seulement, tôt dans la rencontre, ce qui a fallu les démoraliser, mais non. La sélection luxembourgeoise, guidée sur le terrain par leur capitaine Mario Mutsch, et sous les yeux de leur entraineur Luc Holtz a tenu bon et gardé sang froid jusqu’au dernier moment, quand Maxime Chanot a expédié le ballon vers le but italien.

Moment inattendu, surtout pour la sélection italienne et les supporteurs des Azzurri, la joie est d’autant plus grande au Luxembourg, où fans et médias fêtent l’exploit. Même la presse internationale a repris la nouvelle qu’un nain du football (Spiegel online), 112e dans le classement mondial de la FIFA a pu déclasser la numéro 9 du ranking actuel.

Même si le résultat final doit être vu en relation avec le début prochain championnat du monde au Brésil, qui commence le 12 juin, l’exploit est remarquable, et le résultat n’est pas idéal pour l’Italie, à dix jours de son entré en lices dans le championnat mondial.

Un exploit bien mérité effectivement.

(article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 06-05-2015