Architecture

Le Luxembourg se présente à la Biennale d'architecture de Venise

Modernity - Loved, Hated or Ignored?

Modernity - Loved, Hated or Ignored?La 14e édition de la Biennale d’architecture de Venise investira du 7 juin au 23 novembre prochains les quartiers de l’Arsenale et les pavillons des Giardini, mais aussi la Cité avec des présentations nationales, dont le Pavillon du Luxembourg, installé à la Ca’ del Duca dans le quartier de San Marco.

Le pavillon luxembourgeois portera le titre "Modernity - Loved, Hated or Ignored" et pose des questions fondamentales sur le rôle de la modernité sur la vie quotidienne; est-ce qu'elle est rejetée, acclamée ou ignorée? Comment la modernité s’est-elle imposée dans notre quotidien? Quel regard portons-nous sur les bâtiments que nous côtoyons chaque jour?

En contrepoint à l’amnésie contemporaine, l’objectif est de faire ressurgir, par le biais des articles de presse, des témoignages, des documents oubliés au fond des archives, les évènements qui ont construit la mémoire d’un lieu.

C’est à une équipe interdisciplinaire et résolument européenne composée par l’architecte Stéphanie Laruade, le photographe Bohumil Kostohryz, la metteure en scène et comédienne Sophie Langevin et le journaliste Nuno Lucas da Costa que la Fondation de l’architecture et de l’ingénierie au Luxembourg – mandatée pour la 6e fois par le ministère de la Culture pour organiser la contribution luxembourgeoise à la Biennale d’architecture de Venise – a confié en juillet 2013 la conception et la production de cette exposition suite à un appel à projets international.

Le sujet du pavillon luxembourgeois est axé sur la concept de la biennale de 2014, d'en faire un veritable projet d'exposition-recherche sur le theme de "Absorbing Modernity", de 100 ans de modernité (1914-2014).

(Sources: sites internet de la Fondation de l'architecture et de l'ingénierie au Luxembourg et du pavillon luxembourgeois)

  • Mis à jour le 06-05-2015