Education et formation

Le nouveau système d'aides financières pour études financières voté

Il entrera en vigueur à la prochaine rentrée académique

Le nouveau système entre en vigueur cette annéeLe 10 juillet 2014, la Chambre des députés a voté le projet de loi concernant les aides financières pour études supérieures. Dès la rentrée prochaine donc, les étudiants, résidents et enfants de travailleurs frontaliers, profiteront d'un nouveau sytème de bourses et de prêts. Découvrez ci-après les principales nouveautés!

La réforme des aides financières pour études financières a été conçue dans un souci de permettre à chaque jeune de suivre des études supérieures. En effet, le nouveau système se veut à la fois équitable et garant d'une plus grande autonomie de l’étudiant.

Quatre catégories de bourse prévues

Les aides financières pour études supérieures comportent deux volets, à savoir les bourses et les prêts.

Les bourses

- Une bourse de base de 2.000€, accessible sans condition à tous les étudiants éligibles ;

- Une bourse de mobilité de 2.000€ par année académique, pour les étudiants qui poursuivent des études dans un pays autre que le pays de résidence et qui doivent couvrir des frais de logement;

- Une bourse sociale échelonnée selon le revenu des personnes en charge de l’étudiant (maximum de 3.000€ par année académique). Cette bourse peut être accordée si le revenu total annuel du ménage dont fait partie l’étudiant est inférieur au salaire social annuel minimum pour salariés non qualifiés ou respectivement de 1 à 1,5 ou de 1,5 à 2 ou de 2 à 2,5 ou de 2,5 à 3 ou de 3 à 3,5 ou de 3,5 à 4,5 fois le salaire social annuel minimum pour salariés non qualifiés.

- Une bourse de famille (500€ par enfant étudiant et année académique) liée à la condition que parallèlement à l'étudiant en question, un ou plusieurs autres enfants, faisant partie du même ménage que lui  bénéficient à leur tour des aides financières pour études supérieures.

Le prêt

Un prêt de base de 6.500€ est accordé par année académique à chaque étudiant.

Le montant du prêt de l’étudiant ne bénéficiant pas ou seulement en partie de la bourse sociale est majoré du montant de la bourse non attribuée (max. 3.000€).

Les frais d’inscription

Les frais d’inscription dépassant 100 € sont pris en charge jusqu’à concurrence de 3.700 € par année académique, à raison de 50% de bourse et de 50% de prêt.

Un système d’aide financière socialement plus équitable

Plutôt que d’augmenter la bourse de base pour tous, le gouvernement a privilégié une approche plus favorable pour les familles à faibles revenus ou ayant au moins deux enfants à charge qui suivent des études: le montant de la bourse, c'est-à-dire de l’aide financière non remboursable, pourra dépasser de 1.000 € le montant alloué dans le système actuel.

Le montant global d’aide financière (bourse et prêt confondus) dont peut disposer chaque étudiant s’élève à 13.500 € par année académique, soit 500 € de plus que dans le système actuellement en vigueur. 

Le montant total annuel de l’aide financière est fixé à un maximum de 18.700€.

Un nouveau site pour informer les étudiants

Le 10 juillet 2014, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a lancé un nouveau site destiné à informer le public sur le nouveau système des aides financières.

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 06-05-2015