Histoire

Une cérémonie pour le centenaire du début de la Première Guerre mondiale

Le samedi 2 août, le gouvernement se souvient du début de l’occupation allemande. Les sirènes retentissent dans tout le pays.

Les sirènes retentiront dans tout le paysEn effet, le 1er août 1914, vers 19 heures, les premiers soldats allemands entrèrent sur le territoire luxembourgeois par le nord, près de Troisvierges (Ëlwen), avant de se replier pour un court répit. Le 2 août enfin, le pays fut entièrement envahi par les troupes allemandes, marquant ainsi le début d'une occupation qui allait durer quatre ans. Cent ans plus tard, le gouvernement luxembourgeois se souvient des évènements de l'époque.

En mémoire de cet événement et pour appeler la population au recueillement, les sirènes d'alarme retentissent de 14 h 58 à 15 heures dans tout le pays.

De nombreuses personnalités présentes

S.A.R. le Grand-Duc héritier procède ensuite au dépôt d'une couronne de fleurs au monument du Souvenir (Gëlle Fra) à la place de la Constitution, en présence du président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo, du Premier ministre, ministre d'Etat, Xavier Bettel, de la secrétaire d'Etat à la Défense, Francine Closener, et de plusieurs représentants de la Grande Région.

Sont présents la ministre-présidente de la Sarre, Annegret Kramp-Karrenbauer, le président du Conseil général de la Moselle, Patrick Weiten, la vice-ministre-présidente de la communauté germanophone de Belgique, Isabelle Weykmans, le président du Conseil général de la Meuse, Christian Namy, le ministre d'Etat de Rhénanie-Palatinat, Jochen Hartloff, le ministre du Budget et de la Fonction publique de Wallonie, Christophe Lacroix, la conseillère régionale de Lorraine, Brigitte Vaisse et le vice-président du Conseil général de Meurthe-et-Moselle, Grégory Grandjean.  

La Musique militaire exécute la sonnerie aux morts et l'hymne national.

(Source: communiqué de presse du Service information et presse du gouvernement)
  • Mis à jour le 06-05-2015