Mobilité

Des radars prévus sur les routes du Luxembourg

Le gouvernement a adopté un projet de loi sur la mise en place de radars fixes et mobiles

Les radars sont prévus pour août 2015C'est une mesure qui vise clairement une meilleure sécurité routière: le vendredi 25 juillet, le Conseil de gouvernement a adopté un projet de loi proposant de mettre en place un système de contrôle et de sanction automatise (CSA), tel qu'il existe dans de nombreux autres pays européens. Vingt-six radars fixes et mobiles sont prévus d'être installés à des endroits cruxiaux du réseau routier luxembourgeois.

Le constat est plutôt clair: le bilan des accidents routiers de ces dernières années révèle que la vitesse constitue la principale cause présumée des accidents. En 2013, par exemple, 39% des accidents mortels et 36 % des accidents corporels étaient dus à une vitesse inappropriée.

Le gouvernement a décidé remédier à cette situation. Et en effet, le système CSA est censé permettre d'effectuer des contrôles à des endroits particulièrement dangereux où actuellement aucun contrôle ne peut être organisé étant donné que la configuration des lieux ne le permet pas.

Augmenter la probabilité d'être contrôlé

La mise en place du système CSA permet donc d'augmenter sensiblement la probabilité d'être contrôlé et par-là respecter les vitesses réglementaires, tout en permettant aux forces de l'ordre d'être disponibles pour accomplir d'autres missions.

Il en découle que le contrôle automatisé des infractions routières vise à faciliter la constatation d'infractions au Code de la Route, sans interception des véhicules. A cette fin, trois systèmes sont envisagés:

  • un système d'appareils fixes implantés dans des cabines le long des axes routiers;
  • un système d'appareils mobiles, embarqués dans des véhicules pour sécuriser le réseau non couvert;
  • un système d'appareils dit "de parcours" qui mesure la vitesse moyenne sur une distance donnée.

Dans une première phase, dès le vote du projet de loi, il est prévu d'installer 26 dispositifs de contrôle, à savoir 20 équipements fixes et 6 équipements embarqués. Puis, le système CSA est conçu de manière à pouvoir détecter également d'autres comportements non réglementaires et constituant une atteinte grave à la sécurité routière, comme par exemple le non-respect des feux rouges.

Le système prévu d'être opérationnel en août 2015

Tous les véhicules, sans distinction quant à leur pays d'immatriculation, sont concernés. Cette égalité de traitement joue également pour les véhicules de société, de service et de location.

La mise en place des radars débutera dès que le projet de loi a passé le processus législatif et qu'il a donc été voté par la Chambre des députés. D'après les estimations du ministre, le système sera en place en août 2015.

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail luxembourg.lu, source: communiqué de presse du ministère du Développement durable et des infrastructures)

  • Mis à jour le 05-11-2015