Tourisme

Un secteur en pleine croissance

Au premier semestre 2014, toutes les régions touristiques du pays ont affiché un résultat positif

La région Mullerthal remonte la penteLe Luxembourg attire de plus en plus de touristes. Paysages époustouflants, programme culturel étonnant, offre adaptée à une clientèle hétérogène: le pays a de quoi convaincre ses hôtes. Et les chiffres présentés le 6 août par la secrétaire d'Etat à l'Economie en disent long sur la performance du secteur du tourisme.

En effet, entre janvier et juin 2014, le nombre de nuitées dans l'hôtellerie luxembourgeoise a augmenté de 3,1% par rapport à la même période en 2013. Toutes les régions ont affiché un résultat positif: Ardennes +0,3%, Moselle +2,5%, Centre +2,9% et Sud +4,8%. Avec une hausse des nuitées de +7,1%, force est de constater que la région Mullerthal a pu inverser la tendance à la baisse des années précédentes.

La part du tourisme d'affaires a connu au premier semestre 2014 une progression de 2% par rapport à 2013, représentant désormais 65% des nuitées dans l’hôtellerie au niveau national. Dans la région Centre, le tourisme d'affaires a généré même trois quarts des nuitées dans les hôtels.

En général, le taux d'occupation dans l'hôtellerie de janvier à juin 2014 était de 67,5% (+2%pt). L'évolution positive des indicateurs tels le prix moyen journalier par chambre ou le revenu par chambre disponible témoignent de la bonne performance du secteur hôtelier luxembourgeois et indiquent une évolution à la hausse du chiffre d’affaires y généré.

Les campings ont le vent en poupe

Les conditions météorologiques favorables pendant les derniers mois ont sans doute eu un effet positif sur les résultats encourageants des campings (+16,3% de nuitées). Cette évolution positive s'explique en partie par un afflux renforcé de touristes néerlandais (+10,6%) et belges (1,4%), ces deux cibles représentant à elles-seules 65% des nuitées camping. Il y a lieu de relever la progression remarquable de la clientèle allemande (+43,1%) qui représente désormais 9% du total des nuitées camping, ainsi que l'augmentation de 25,3% de nuitées de la clientèle luxembourgeoise. La population résidente génère ainsi 21% du total des nuitées sur les campings.

D'un autre côté, les auberges de jeunesse connaissent une légère accalmie. La baisse de fréquentation des auberges de jeunesse (-9,7%) s’explique avant tout par la fermeture de l’auberge de Bourglinster, ainsi que par la régression des groupes sportifs et scolaires.

Les marchés lointains en hausse

En ce qui concerne la provenance des touristes en général fréquentant le Luxembourg, il est constaté que dans l’hôtellerie tous les marchés cibles traditionnels sont en hausse (Allemagne +1,4%, Belgique +2,2%, Pays-Bas +3,3%, France +5,3%) et que l'évolution très positive des marchés lointains, déjà observée ces dernières années, se confirme (Chine +9%, États-Unis +13,3%, Japon +14,9%).

Les chiffres renseignés ci-avant résultent d’un sondage réalisé à intervalle régulier par l'Office national du tourisme auprès de l'ensemble des acteurs touristiques. Lors de la présentation du bilan de ces dernières statistiques touristiques, la secrétaire d'Etat à l'Economie a déclaré que la bonne première partie de saison confirme l'énorme potentiel de l'industrie du tourisme en tant qu'activité contributrice au PIB national (l'impact direct et indirect est estimé à 6,5% en 2013) et à l'emploi salarié (en 2013, 8,7% de l’emploi total sont directement ou indirectement liés au tourisme, ce qui équivaut à 19.500 personnes, selon le World Travel and Tourism Council, WTTC): "Les efforts fournis dans le passé récent en matière de professionnalisation des structures et de développement de la qualité des infrastructures et des services, ainsi que la promotion ciblée et efficace portent leurs fruits et seront encore renforcés à l’avenir. Ensemble avec les acteurs concernés, nous allons continuer à positionner le Grand-Duché comme destination attractive afin de renforcer encore davantage le potentiel de croissance du secteur."

(Source: communiqué de presse du ministère de l'Economie et l'Office national du tourisme)

  • Mis à jour le 21-10-2015