Théâtre

Des jeunes luxembourgeois sur la voie vers l'Olympe

Le prix "Kinder zum Olymp" loue une initiative culturelle qui accompagne les jeunes sur plusieurs années

Un voyage au-delà de barrières et conventionsQu’est-ce qui amène un groupe de théâtre d’école luxembourgeois à décrocher un prix tellement prestigieux qu’il sera remis par le président de la République fédérale d’Allemagne, Joachim Gauck, en personne? D’abord le fait qu’il ne s’agit pas d’une simple pièce de théâtre d’école. Et que le projet en question est fait avec les jeunes, et non seulement pour eux.

Mais commençons par le début: le projet ID du programme Traffo, organisé par CarréRotondes, existe depuis 2010. Chaque année, dans le cadre du projet, des acteurs de la vie culturelle, des lycées et des acteurs institutionnels se réunissent pour le relancer, chaque fois sous un thème précis. En 2014, ce sont le Centre culturel régional Dudelange opderschmelz, Cube521 à Marnach et l’Institut européen de chant choral (Inecc) qui se sont joints au ministère de l’Education nationale et à sept écoles secondaires, sous la régie de la metteure en scène Milla Trausch, pour produire un spectacle.

Un projet qui noue des liens

Le projet vise surtout des jeunes ayant des difficultés à l’école, et regroupe donc des individus venant d’arrière-fonds d’une grande diversité sociale et culturelle. Sur scène, le luxembourgeois, l’allemand, le français et le portugais sont parlés, ce qui laisse vivre sur scène le microcosme culturel luxembourgeois.

Ce qui est innovant est surtout que les participants se comprennent comme grande famille et qu'ils peuvent se joindre de nouveau à l’équipe chaque année.

En 2012, le groupe avait réinterprété – avec des éléments de théâtre, danse, rap et chant – l’histoire des "Brigands" (Die Räuber), pièce du célèbre écrivain allemand Friedrich Schiller. En 2014, le spectacle raconte la suite des événements et intègre aussi des jeunes ayant déjà participé au projet en 2012, en tout 85 jeunes entre 13 et 21 ans, issus de sept écoles luxembourgeoises.

Le projet les a emmenés sur un voyage vers de nouveaux horizons personnels, leur a donné des perspectives et les a motivés au-delà de leurs propres attentes, leur a donné de la confiance en soi et un sens de persévérance. Il les a mis en contact avec un monde culturel qui leur a appris de jongler, rapper, chanter, danser et jouer sur scène avec une légèreté remarquable.

Un exploit culturel qui mérite bien de la reconnaissance

Photo de groupe lors de la remise du prixLa jury du prix "Kinder zum Olymp" de la Fondation culturelle des Länder (Kulturstiftung der Länder) a reconnu la valeur artistique, mais aussi pédagogique du projet, et a notamment loué le fait que la production réunit de multiples disciplines artistiques de manière esthétique et variée.

Mais aussi l’ancrage institutionnel et la possibilité pour les jeunes d’étaler leur participation sur plusieurs années ont contribué à la sélection de "La poupée bleue" comme finaliste du prix "Kinder zum Olymp" dans la section "Théâtre", catégorie "Projets tous âges confondues". L'entrée du Luxembourg est la seule ne venant pas d'un land fédéral.

Le prix a été remis par le président de la République fédérale d’Allemagne, Joachim Gauck, lors d’une cérémonie le 19 septembre 2014 à la Philharmonie de Berlin.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 06-05-2015