Santé

Les génériques sont arrivés

Dès ce 1er octobre, les patients peuvent se procurer certains médicaments génériques

Détail de l'affiche de la Direction de la santéIls sont moins chers, tout en sachant offrir les mêmes effets: il est question des médicaments génériques. Déjà assez répandus depuis des années dans nos pays voisins, ce type de traitement médical est désormais aussi d'application au Luxembourg – une décision qui s'inscrit dans le contexte de la réforme de soins de santé. Préparez-vous à votre prochain rendez-vous médical!

En effet, dans un premier temps, la mise en place des génériques ne concerne pas tous les patients de la même façon. Contrairement à d'autres pays européens, le Luxembourg a opté pour une approche modérée, en se limitant d'abord à 2 groupes de substitution.

Il s'agit des deux groupes suivants:

- les hypocholestérolémiants plus précisément les inhibiteurs de la HMG-CoA réductase (statines) ATC C10AA;

- les préparations contre l’ulcère peptique et le reflux, dans ce cas, les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) ATC A02BC.

Les médicaments génériques de ces deux groupes, choisis par le ministère de la Santé, sont en moyenne 30% moins chers que les originaux correspondants. En effet, ces deux groupes de substitution, d'un total d’environ 400, comptent à eux seuls près de 10% des dépenses totales de la Caisse nationale de Santé.

La liberté du choix de prescription

Or, la liberté de choix en matière de prescription de médicaments par le médecin traitant est conservée. Le médecin prescripteur reste maître de la prescription. Il décide du principe actif, de la forme d’administration, du dosage et de la posologie sans devoir se soucier des marques.

Ensuite, en pharmacie, deux cas de figure sont possible:

  • si le prix du médicament prescrit est inférieur ou égal à la base de remboursement calculée, le pharmacien peut délivrer le médicament prescrit;
  • si le prix du médicament prescrit est plus élevé que la base de remboursement calculée, le pharmacien doit informer le patient d'une substitution par le médicament le plus économique du même groupe.

Le pharmacien informe le patient que la délivrance obligatoire des médicaments de substitution ne porte pas préjudice à la prescription du médecin et que le médicament est thérapeutiquement équivalent. Le patient a le choix de prendre le médicament de substitution proposé ou de le refuser.

En pratique, la Direction de la Santé établit une liste de médicaments substituables. Sur base de cette liste, la CNS fixe un montant de référence sur lequel se base la participation du patient. Si le patient refuse le médicament générique, il devra, en plus de la participation calculée sur la base de remboursement, s’acquitter de la différence entre la base de remboursement fixée et le prix public du médicament délivré.

Générique et original: quelle différence?

Un médicament générique est la copie d'un médicament original qui est vendue moins cher. La raison de cette réduction de prix est l'expiration du brevet de l'original. Il peut dès lors être reproduit par d'autres laboratoires sans compter de nouveaux frais de recherche. Les médicaments génériques sont tout aussi fiables, efficaces et sûrs que les médicaments d’origine, car leur(s) principe(s) actif(s), leur dosage, et leur voie d’administration sont exactement les mêmes!

Un médicament est constitué par des principe(s) actif(s) et par des excipients qui peuvent avoir un effet physiologique. Il n’y a pas d’obligation légale de produire des génériques contenant les mêmes excipients que ceux de l’original. La forme d'un comprimé, sa couleur et les excipients peuvent donc différer entre un médicament original et sa copie générique.

(Source:  ministère de la Santé)

  • Mis à jour le 06-05-2015