Recherche et innovation

Une collaboration prometteuse: le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche signe la 2e convention bilatérale avec le prestigieux European Molecular Biology Laboratory

Le secteur de la biomédecine au Luxembourg se développera davantage grâce à cette collaboration

La biomédecine est un des nouveaux secteurs qui diversifient l'économie luxembourgeoiseLe 12 novembre 2014, le secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, et le directeur général de la prestigieuse institution intergouvernementale de recherche "European Molecular Biology Laboratory - EMBL", Iain Mattaj, ont signé une convention bilatérale. Celle-ci  permet de financer des projets de recherche communs  des laboratoires luxembourgeois et des unités de recherche auprès d'EMBL. Le Fonds national de la recherche est responsable pour la sélection des projets.

La biomédecine - un nouveau pilier de l'économie luxembourgeoise

Une première convention signée en 2013 avait permis de  lancer cette coopération très prometteuse.

L’essor des activités dans le domaine biomédical des dernières années a permis de susciter l’intérêt de l’EMBL qui se positionne parmi les 5 meilleures institutions au monde dans son domaine. Il convient de noter que le programme bilatéral Luxembourg-EMBL est ouvert à toute institution luxembourgeoise du domaine. À l’heure actuelle, seul le Luxembourg Center of Systems Biomedecine  - LCSB de l’Université du Luxembourg coopère activement avec l’EMBL. 

Collaborer de façon très ciblée avec une institution de rang mondial constitue une opportunité sans égal pour le secteur biomédical actuellement en développement au niveau national. Par l’intermédiaire de projets de recherche bilatéraux, sur mesure, les compétences et les technologies développées permettent d’être consolidées, aussi bien du côté luxembourgeois que du côté de l’EMBL.

Le secrétaire d’État et le directeur général de l’EMBL ont souligné les opportunités qui s’ouvrent dans le cadre de cette collaboration bilatérale qui permet de miser sur les complémentarités des  chercheurs et des infrastructures disponibles au Luxembourg et à EMBL.

Une coopération pour une meilleure médecine personnalisée

L’enveloppe budgétaire de 500.000€ contribuée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche peut être utilisée pour plusieurs projets de recherche qui peuvent se répartir sur plusieurs années; un décompte annuel à établir par l’EMBL permet au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de faire le suivi financier.

Deux projets de recherche ont été sélectionnés jusqu’à présent et ont  été  présentés lors de la conférence de presse.

Les chercheurs Dr Carole Linster du LCSB et Dr Francesca Peri de l’EMBL ont souligné leur enthousiasme à pouvoir coopérer dans des projets qui leur permettent d’arriver à un degré de complémentarité et d’excellence sans précédent.

Le projet de Dr Carole Linster mené ensemble avec Dr Lars Steinmetz de l’EMBL vise à développer des méthodes d’analyse de diverses biomolécules en vue de développer des thérapies ciblées dans le cadre d’une médecine personnalisée.

Le projet de Dr Francesca Peri de l’EMBL mené ensemble avec Dr Alexander Crawford du LCSB  analyse la maladie épileptique dans des poissons-zèbre avec pour but de pouvoir appliquer les résultats des recherches au traitement de cette maladie auprès de l’être humain.

(Source: communiqué du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherché)

  • Mis à jour le 06-05-2015