Publication

"Eine luxemburgische Bildhauerkarriere" retrace la vie du sculpteur luxembourgeois Claus Cito

La première monographie dédiée au grand artiste luxembourgeois, créateur de la "Gëlle Fra"

Claus Cito et son œuvre - une histoire luxembourgeoiseDepuis la semaine dernière, une monographie reprenant l’œuvre artistique de l’un des plus éminents sculpteurs luxembourgeois est disponible sur le marché. L’artiste, ce n’est personne d’autre que Claus Cito, créateur du Monument du souvenir, de la fameuse Gëlle Fra, qui se trouve sur la place de la Constitution au centre de la Ville de Luxembourg. Mais le livre expose bien plus que ses créations-phares.

Une vie artistique luxembourgeoise au XXe siècle

Nicolas Joseph (dit Claus) Cito, né le 26 mai 1882 à Bascharage et décédé le 5 octobre 1965 à Pétange, était un sculpteur luxembourgeois.

Claus Cito, ce nom est synonyme au Luxembourg de la Gëlle Fra, monument célèbre et controversé au Luxembourg, rappelant à la mémoire du passant les sacrifices des soldats luxembourgeois dans les guerres du XXe siècle. Au plus tard depuis l’exposition de la Gëlle Fra à l’exposition mondiale à Shanghai en Chine, et depuis l’exposition subséquente à Bascharage, le nom de l’artiste est connu au public plus large. Mais ses années créatives ont été beaucoup plus productives qu’on ne se l’imagine.

En effet, toute sa création est référenciée, de ses premières œuvres en Belgique et son amitié avec l’artiste allemand August Macke avant la Première Guerre mondiale, jusqu’aux monuments funéraires et créations religieuses d’après 1945. En effet, jusqu’à présent, il n’existait pas de liste complète de ses créations, ni de détails sur son atelier, son processus de création et sa biographie.

Cette monographie se propose donc en sorte comme œuvre de référence de la création de Claus Cito, en énumérant et décrivant ses créations, mais aussi en les encastrant dans leurs contextes artistiques et locaux respectifs. Les auteurs, entre autres le directeur de l'Agence luxembourgeoise d'action culturelle (ALAC), Jean Reitz, et l'artiste et historienne Catherine Lorent.

Le livre peut être commandé au prix de 50 euros, et sera disponible en librairies au prix de 59 euros.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 06-05-2015