Culture

La Première Guerre mondiale comme si vous y étiez!

Le Musée national d'histoire militaire et le Centre national de littérature présentent leurs interprétations du conflit.

Casque allemand datant de 1915 - son apparition semait la peur parmi la population civile.2014 est l'année de commemoration du début de la Première Guerre mondiale, ce premier conflit global, première guerre industrielle et première guerre totale du point de vue de l'engagement, moral, social et matériel, des nations engagées. Une série d'expositions portera son regard sur cet événement oublié de l'histoire luxembourgeoise.

Découvrez le sort des soldats du Luxembourg

Du 8 au 30 novembre 2014, le Musée national d’histoire militaire invite à son exposition au sujet de la Première Guerre mondiale intitule "Dans toutes les tranchées. Les Luxembourgeois dans la Grande guerre". L’exposition a été organisée autour du sujet de la réconciliation entre les peuples belligérantes, en montrant par les sorts des combattants luxembourgeois les atroces conditions sous lesquelles les soldats des toutes les nations luttaient sur le front de l’Ouest.

Aux soldats luxembourgeois revient un rôle spécial dans cette histoire, puisqu’ils participaient au conflit par milliers et dans presque toutes les forces armées participant au conflit. Des artisans en France qui s’engageaient volontairement dans la Légion étrangère, via les Luxembourgeois et Allemands nés au Luxembourg qui rejoignaient les rangs des armées du Kaiser, jusqu’aux émigrants de la première ou deuxième génération, des Luxembourgeois venant de partout dans le monde se retrouvaient sur tous les fronts de la guerre.

L'expérience de la guerre mise en evidence

L’exposition sort 4 individus des brumes de l’histoire et les expose au grand public pour déconstruire le mythe prévalent que les volontaires luxembourgeois ne furent présents que sur le côté français.

Le cœur de l’exposition est cependant une maquette de tranchée, grandeur nature, avec une installation son et lumière qui fait vivre les visiteurs l’atmosphère dans les tranchées, lors des combats. Il est même possible de jeter un regard au-delà du parapet, dans le no man’s land, de voir une mitrailleuse en action le confort très basique offert par la vie dans la tranchée.

L’exposition a été préparée et aménagée entièrement par les volontaires du musée. Elle a lieu aux locaux de l'Internat Jos Schmit à Diekirch (près du Musée national d'histoire militaire) du 8 au 30 novembre 2014. Heures d'ouverture: chaque jour entre 14 et 18 heures, visites guidées sur reservation (tél.: 808908). Entrée gratuite.

"La guerre sous la plume"

Le Centre national de la littérature ouvre ses portes aux intéressés qui désirent savoir plus sur la vie quotidienne pendant la Première Guerre mondiale, que ce soit au Luxembourg occupé, ou sous la pluie des obus sur le front. L’exposition intitulée "Luxemburg und der Erste Weltkrieg. Literaturgeschichte(n)" invite donc à la découverte du conflit par la plume.

L’exposition des différences dans les points de vue est un des points centraux de l’exposition, qui cherche à donner la voix aux fantassins allemands, britanniques et français, aussi bien qu’à la population civile luxembourgeoise. A travers des lettres, des journaux intimes, articles de presse et œuvres littéraires, les visiteurs pourront explorer le monde intérieur des protagonistes de cette époque.

Des narrations individuelles qui créent une connexion avec le passé

L’exposition réalisée ainsi est une œuvre touchante sur une période très difficile pour ce continent en général, et pour le Luxembourg en particulier, mais riche en création(s) littéraire(s), que le CNL met en évidence. Elle est composée de quatre parties : l’invasion allemande, l’occupation subséquente, la vie quotidienne au Luxembourg, les combats et la réalité de la guerre dans la littérature luxembourgeoise.

Les portes de l’exposition seront ouvertes jusqu’au 18 septembre 2015 au Centre national de la littérature même, à Mersch.

 (Source : communiqué du Musée national d’histoire militaire et rédaction du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 06-05-2015