Production audiovisuelle

2014 - l'année des productions luxembourgeoises et de l'Oscar

Le secteur de la production audiovisuelle en essor

Bilan de la production cinématographique 2014La production audiovisuelle – terre d’avenir pour le Luxembourg! Depuis plusieurs années déjà, la production audiovisuelle au Luxembourg est en pleine expansion. Le pays soutient activement le secteur de la production audiovisuelle, en offrant non seulement du soutien financier à des (co)productions luxembourgeoises par l'intermédiaire du Filmfund Luxembourg, mais aussi en soutenant activement l’accumulation d’expertise au Grand-Duché, par l’intermédiaire de sociétés de production et par des brevets de technicien supérieurs (BTS) en dessin d’animation, en écriture appliquée et en cinéma et audiovisuel.

En 2014, la moisson a été particulièrement fructueuse, surtout grâce au premier Academy Award luxembourgeois, remis à la coproduction luxembourgeoise Mr. Hublot sous forme d’une statuette Oscar en mars 2014. Mais aussi Ernest et Célestine, Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill et Dead Man Talking ont connu un grand succès aupèrs des audiences - et sur les différents festivals internationaux.

Les films les plus vus en 2014 étaient ...

Et en effet, la production cinématographique au Luxembourg profite au Luxembourg aussi d'une audience active, et qui aime se déplacer aux cinemas, comme le prouvent les chiffres.

Ainsi, le Top 10 en termes de tickets vendus pour 2014 sont:

1 Rio 2 29.200
2 The Wolf of Wall Street 27.500
3 Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu? 24.900
4 The Hunger Games: Mockingjay Part 1 24.900
5 The Hobbit: The Battle of the Five Armies 24.600
6 How to Train Your Dragon 22.500
7 Lucy 21.900
8 Penguins of Madagascar 20.100
9 Gone Girl 19.100
10 22 Jump Street 18.700

Pour les (co-)productions luxembourgeoises, les Top 5 sont:

1 Heemwéi 9.400
2 Succès Fox 1.800
3 Wiplala 1.400
4 Avant l'hiver 1.000
5 Never Die Young 800

(Source: Utopia S.A.)

Les sorties en salle 2014 – un cru excellent

2014 a vu la sortie en salle de plusieurs long-métrages, coproductions cinématographiques:

Extrait du film "The Song of the Sea"

  • Puppy Love - long-métrage belgo-franco-luxembourgeois, avec la participation de la société luxembourgeoise Juliette Films.
  • Clownwise - long-métrage coproduit par Tarantula et la société tchèque Fog'n'Desire Films, prime aux Lions tchèques 2014.
  • Melody – long-métrage coproduit par Samsa Film, primé au Festival du film francophone à Namur et au Festival des films du monde à Montréal ; à sortir en salles en 2015.
  • Le chant de la mer – long-métrage animé coproduit par Studio 352 et nominé dans plusieurs catégories aux Annie Awards 2015.
  • Wiplala – long-métrage fantastique coproduit par Samsa Film.
  • Amour fou - coproduction austro-luxembourgeoise, un drame d'époque largement tourné au Filmland a Kehlen, montré dans la selection "Un certain regard" à Cannes.
  • Le dernier diamant - un film policier coproduit Bidibul Productions.
  • Les âmes de papier – long-métrage franco-belgo-luxembourgeois coproduit par Samsa Film.
  • Another one opens - long-métrage austro-luxembourgeois coproduit par Equinox Productions; en fait un film improvisé, sans texte à apprendre, ni script.
  • L'étrange couleur des larmes de ton corps - film d'horreur sous la direction d'Hélène Cattet et Bruno Forzani, coproduit par Red Lion, dans la selection des Magritte du cinema 2015.
  • Le gout des myrtilles - long-métrage coproduit par Red Lion et figurant dans la selection des Magritte du cinema 2015. 

Les productions à 100% luxembourgeoises – convaincants et authentiques

"Heemwéi - Eng Odyssee" - film luxembourgeois réalisé par un collectif artistique

Films en cours de realisation 2014/2015

D’autres films ont été tournés au Luxembourg au cours des derniers mois, grâce aux aides du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle.

  • Eng nei Zäit, long-métrage produit par Samsa Film, porte son regard sur une époque très difficile au Luxembourg, quand le pays chercha à se réadapter en 1945 à la vie en paix, après 4 ans de guerre et d'occupation. Dans cette atmosphere déjà chargée un meurtre atroce de paysans allemands et de leurs travailleurs au Luxembourg demande l'attention du maquisard devenu gendarme auxiliaire Jules Ternes, et pour cause: une des victimes était sa fiancée d'avant la guerre.
  • The Dark Side of the Moon, une coproduction germano-luxembourgeoise, est l’adaptation cinématographique de roman éponyme de l’auteur suisse Martin Suter. Tourné majoritairement au Luxembourg, dont à la Banque européenne d’investissement, le film met également en lumière plusieurs acteurs du pays, comme Luc Feit et Marco Lorenzini. Les rôles principaux sont joués par Moritz Bleibtreu et Jürgen Prochnow (Le Bateau). Le film est coproduit par Iris Productions. 
  • Le metteur en scène oscarisé Florain Gallenberger a en partie tourné son nouveau film Colonia Dignidad au Luxembourg. Le thriller, coproduit par Iris Productions, a attiré l’attention des médias luxembourgeois grâce à la participation d’acteurs de renommée internationale comme Emma Watson et Daniel Brühl. Colonia Dignidad joue en 1973 pendant le coup d’Etat militaire chilien. Daniel (Daniel Brühl) est enlevé par la police secrète de Pinochet et sa compagne, Lena (Emma Watson), découvre qu’il est retenu prisonnier dans une zone bouclée, située dans le Sud, appelée Colonia Dignidad
  • Nicolas Steil, réalisateur et producteur chez Iris Productions, vient de d’adapter The Duchess of Malfi, pièce de l’Anglais John Webster (XVIIe siècle). Ce drame historique est une coproduction anglo-luxembourgeoise. 
  • Le roman Todesfrucht (Les fruits du diable) de Tom Hillenbrand, bestseller au Luxembourg, a été adapté pour le cinéma par Nicolas Steil d’Iris Productions et Jean-Louis Schlesser. Il raconte l’histoire de l’ancien chef étoilé Xavier Kieffer qui un jour est suspecté d’avoir tué un critique culinaire parisien. Les fruits du diable est coproduit par Iris Productions. 
  • The Poisoners est une coproduction anglo-luxembourgeoise qui raconte le destin de femmes de soldats anglais lors de la Première Guerre mondiale. « Seules avec des prisonniers de guerre allemands et un désir d’indépendance de plus en plus meurtrier », c’est ainsi qu’elles sont décrites dans le synopsis. Le drame est réalisé par Jon Amiel, avec Emily Watson, Anna Friel et Ken Duken dans les principaux rôles. 
  • Le réalisateur à succès italien, Enzo d’Alo (Pinocchio), sortira en 2015 Le prince de la cité de sable, un long-métrage d’animation coproduit par Iris Productions.
  • Le combat contre la corruption est au centre du long-métrage L'Enquête, de Vincent Garenq. Plusieurs acteurs luxembourgeois font partie du casting, à côté de Gilles Lellouche, comme Christian Kmiotek et Marc Olinger. Coproduit par Samsa Film avec des sociétés belges et françaises, ce long-métrage de suspense sort en salle au cours de l’année 2015.
  • C’est un genre plutôt inhabituel pour le Luxembourg : Brabançonne est une comédie musicale...et une histoire belge. Le film raconte l’histoire d’un concours, celui du meilleur orchestre d’harmonie de la Communauté européenne, auquel deux fanfares belges souhaitent participer : une wallonne (« En Avant ») et une flamande (« Sint-Cecilia »). Les fous rires semblent garantis !
  • Deux autres stars internationales du cinéma ont tourné au Luxembourg en 2013 : Benoît Poelevoorde et Catherine Deneuve. En effet, il apparaissent dans Le Tout Nouveau Testament, avec François Damiens et Yolande Moreau, mais aussi avec le Luxembourgeois Marco Lorenzini. Le long-métrage de Jaco van Dormael a été tourné en partie à Dudelange, dans le sud du pays. Il a été coproduit par la société luxembourgeoise Juliette Films. Il tourne autour de Dieu...un Dieu qui vit à Bruxelles, tranquillement avec sa famille ! 
  • Préjudice est un drame qui tourne autour de Cédric, 32 ans, qui vit toujours chez ses parents. Lorsque sa soeur tombe enceinte une nouvelle fois, il se met en colère et il ne se calme pas aussitôt. Cette coproduction entre le Luxembourg (Tarantula), la Belgique et les Pays-Bas a été tournée à Rodange, dans le sud du pays. Metteur en scène : Antoine Cuypers. Au casting : Nathalie Baye et Arno (Hintjens). 
  • Sylvie Blocher revendique être une artiste engagée. Et c’est aussi ce qui ressort du documentaire Dreams have a language qu’elle a tourné en collaboration de Donato Rotunno de Tarantula Luxembourg. L’oeuvre qui a été coproduite par le Musée d’art moderne Grand-Duc Jean (Mudam), devrait sortir en salles au printemps 2015. 
  • Mammejong (fils à maman, trad. litt.), long-métrage de Jacques Molitor, est en postproduction. Cette production de Lucil Films raconte l'histoire de Flëpp (Max Thommes), qui doit prendre une décision: rester dans le havre sûr de sa maman ou oser la vie avec la séduisante Leena.
  • 108 Rois Démons est un film d’animation coproduit par Bidibul Productions. Réalisé par Pascal Morelli, il s’agit d’une adaptation de Au Bord de l’eau du Chinois Shui hu-zhuan). Le scénario joue dans la Chine du XIIe siècle, lorsque les Rois-Démons terrorisent le pays... 
  • Tout, tout de suite retrace les derniers jours d’Ilan Halimi, un jeune juif français d’origine marocaine qui a ét kidnappé en 2006 par l’ainsi nommé « Gang des barbares », puis torturé à mort. Le film coproduit par Bidibul Productions a été réalisé par Richard Berry, d’après l’ouvrage éponyme de Morgan Sportès. 
  • Les brigands, une adaptation cinématographique du classique «Die Räuber » de Schiller, devrait sortir en début de l’année 2015. Il s’agit d’une production de Red Lion avec Pol Cruchten et Frank Hoffmann à la réalisation. Au casting on retrouve notamment l’Allemand Maximilian Schell, mais aussi une ribambelle de talents luxembourgeois comme Luc Schiltz, Marc Baum et Serge Wolf.
  • Raqs - Les années 1980 ont été le théâtre d'un scandale de santé publique autour des hémophiles: presque tous les malades atteints de ce déficit de coagulation du sang ont été contaminés par le virus du sida. Le film de Yilmaz Arslan, produit par Tarantula, parle d'un des rares survivants à la catastrophe.
  • La Volante est l'histoire d'une femme manipulatrice qui se rend indispensable à l'entreprise de l'homme qui a percuté en voiture et tué son fils, alors qu'il se rendait à l'hôpital pour la naissance de son propre fils - une histoire avec beaucoup de potential, produite par Tarantula.
  • Routwäissgro – série de documentaires réalisé par le Kollektiv 13, un groupement d’auteurs-réalisateurs, sur la vie au Luxembourg sous toutes ses facettes.

(article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 06-05-2015