Cinéma

Le film luxembourgeois sous les feux de la rampe

A l'occasion du Luxembourg City Film Festival, plusieurs films luxembourgeois fêtent leur avant-première

Isild Le Besco et Maximilian Schell dans <i>Die Räuber</i>Comme tous les ans, le Luxembourg City Film Festival sert de cadre pour la présentation des dernières (co)productions Made in Luxembourg, qu'il s'agisse des créations présentées à l'occasion de la traditionnelle Short Film Night ou des nombreuses avant-premières. Faisons brièvement le tour!

  • Black Harvest (Jean-Louis Schuller, Sean Clark) est un documentaire s’intéressant au phénomène du fracking et des migrations humaines qu’il entraîne. Tourné au North Dakota, le film a été présenté à plusieurs festivals internationaux déjà.
  • Extraordinary Tales (Raul Garcia), film d'animation signé Melusine Productions a été dévoilé dans sa version complète. Très acclamé à l'occasion du festival Anima de Buxelles, fin février, le film est inspiré de l'oeuvre de l'écrivain Edgar Allen Poe.
  • D’Melodie vum Mier (The song of the sea), nominé des Oscars 2015, fait sa première en langue luxembourgeoise.
  • Après avoir ouvert le récent festival Max Ophüls, Les brigands (Frank Hoffmann, Pol Cruchten) fait sa première luxembourgeoise, en présence des réalisateurs et de l’acteur Tchéky Karyo. Le long-métrage est basé sur l'oeuvre éponyme de Friedrich Schiller.
  • Melody, très bien reçu par la critique dans les festivals internationaux l'année dernière, tourne autour de Melody et Emily, deux femmes qui ne se ressemblent pas. Or, la première, 28 ans, décide de devenir mère porteuse ... du bébé d'Emily. Il s'agit d'une coproduction de Samsa Film.
  • Ooops! de Noah ass fort… (Toby Genkel, Sean MC Cormack), long-métrage d'animation revient sur Noé et son arche, avec une bonne portion d'humour en posant la question suivante:  Qu'est-il arrivé aux créatures non présentes sur  l'arche de Noé ? 
  • Secrets of War, coproduit par Tarantula Luxembourg, est un long-métrage réalisé par le Néerlandais Dennis Bots qui joue en plein milieu de la Deuxième Guerre mondiale et raconte l'amitié de trois garçons. L'acteur luxembourgeois Luc Feit y joue un rôle majeur.
  • Baby(a)lone présenté en clôture du festival le samedi 7 mars, est l'adaptation cinématographique de Amok – Eng Lëtzebuerger Liebeschronik de l'auteur luxembourgeois Tullio Forgiarini, roman qui avait obtenu le Prix de la littérature de l'Union européenne en 2013. Il raconte l'histoire d'amour qui se crée entre deux ados qui, ayant grandi dans un univers marqué par la drogue, la violencve et la pornographie, n'ont jamais vraiment connu l'amour.

D'ailleurs, Tarantula Luxembourg, la société de production, profite de l'occasion pour fêter ses vingt ans le jeudi 5 mars. Joyeux anniversaire!

(article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu, avec Luxembourg City Film Festival)

  • Mis à jour le 06-05-2015