Cinéma

"Fausti" sur le grand écran

Boute-en-train éternel, Faustino Cima, connu sous le nom de Fausti, est au centre d'un documentaire d'Andy Bausch

Fausti (à g.) a commencé sa carrière dans les "cabarets" de l'époquePas besoin d'aimer le Carnaval pour connaître Fausti, même si c'est un de ses terrains privilégiés: le roi de la musique populaire luxembourgeoise est connu comme le loup blanc et ne laisse personne dans l'indifférence. Ce qui est moins connu: Fausti n'est pas seulement synonyme de tubes comme Zwou Bulle Mokka, il est aussi un batteur invétéré, qui a commencé sa carrière dans le jazz.

Faustino – One Man Show, c'est ainsi qu'Andy Bausch, un des réalisateurs les plus prolifiques du Luxembourg a choisi d'intituler son documentaire. Et cela semble bien résumer la vie de Faustino Cima, né en 1940 au Luxembourg, de parents issus de l'immigration italienne. Aujourd'hui encore, croisière ou carnaval, le septuagénaire sait monopoliser la scène. 

Fausi est né musicien. Or, avant de se lancer dans la musique populaire, il a joué dans les "cabarets" de jazz et de swing de l'époque de sa jeunesse. Il s'est d'abord fait un nom en tant que batteur, mais a aussi joué la contrebasse ou l'accordéon, puis chanté. Faustino – One Man Show retrace la vie de Fausti et va même plus loin, selon les critiques, jusuq'à l'hommage d'un homme qui a marqué son temps à sa manière. Le film est sorti en salles le 25 mars 2015.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 06-05-2015