Economie

Indice KOF: le Luxembourg stable à la 15e place

Le "KOF Index of Globalization" mesure les différentes dimensions de la globalisation

L'indice KOF porte sur l'indexLa ETH Zurich vient de publier l'édition 2015 de son indice sur la globalisation "KOF Index of globalization". Cet indice mesure les dimensions économique, sociale et politique de la globalisation en se basant sur un ensemble de vingt-trois variables. Le classement général est mené par l'Irlande, la Belgique et les Pays-Bas. Le Luxembourg occupe le 15e rang avec un score de 83,56 sur 100. Le classement général est mené par l'Irlande (91,3), les Pays-Bas (91,2) et la Belgique (91,0).

Les performances du Luxembourg sont particulièrement élevées dans la dimension économique de la globalisation pour laquelle le pays affiche un score de 91,12 sur 100 (3e position). Les Pays-Bas occupent la 4e position (90,33) et la Belgique la 6e position (87,99) dans cette catégorie. La France se classe 55e (67,85) et l'Allemagne 63e (64,10). La dimension économique mesure les flux de biens, de services et de capital, tout comme l'information et les perceptions qui sont liées aux échanges marchands. Elle mesure également les entraves aux flux de capitaux et aux échanges commerciaux.

Pour la globalisation sociale, le Luxembourg affiche un score de 89,39 (26e position). Les Pays-Bas occupent la 4e position (90,53), la Belgique la 6e position (90,05), la France se classe 10e (86,50) et l'Allemagne 15e  (83,75). La dimension sociale mesure la diffusion d'idées et d'informations, d'images et de personnes, etc.

Pour la globalisation politique, le Luxembourg obtient un score de 79,16 et se classe au 62e rang. La France se classe 2e (97,41) dans cette dimension, suivie de la Belgique au 4e rang(96,41), les Pays-Bas 9e (93,50) et l'Allemagne 17e (92,17). La dimension politique reflète la diffusion des politiques gouvernementales, comme par exemple le nombre d'ambassades dans le pays, l'importance de l'affiliation dans des organisations internationales etc.

En effet, depuis le début des années 1970, le Luxembourg est devenu un pays de plus en plus globalisé. L'indice de globalisation général est passé d'un niveau de 71,56 en 1970 à 84,57 en 2011. La globalisation économique est restée constante à un niveau très élevée pendant ces années, la globalisation sociale a fortement augmenté en passant d'un indice de 57,39 à 80,37 en 2011. Finalement, la globalisation politique a également augmenté de manière importante en passant d'un niveau de 61,91 à 79,60.

(Source: Observatoire de la compétitivité)

  • Mis à jour le 06-05-2015