Santé

"Commencer à fumer, il n’y a rien de plus stupide"

A l'occasion de la Journée mondiale sans tabac, une nouvelle campagne a vu le jour

Le 31 mai de chaque année, l'Organisation mondiale de la Santé et ses partenaires célèbrent la Journée mondiale sans tabac, informent sur les risques pour la santé associés à l'usage du tabac, et préconisent des politiques de santé publique efficaces pour en réduire la consommation. Comme tous les ans, le ministère de la Santé du Luxembourg participe activitement à ces initiatives.

Le tabagisme est la principale cause évitable de mortalité dans le monde et est actuellement responsable de la mort de 10% des adultes à l’échelle mondiale. Selon l’OMS, l’épidémie mondiale de tabagisme fait près de 6 millions de morts chaque année, dont plus de 600.000 sont des non-fumeurs, victimes du tabagisme passif.

La prévention est une priorité

La prévention du tabagisme chez les jeunes est une priorité de santé publique au Luxembourg. Le ministère de la Santé déploie ainsi tous les efforts nécessaires à la mise en place des mesures de prévention efficaces, telles des mesures d’information et de sensibilisation du tout public et des mesures éducatives, par des interventions dans les écoles notamment. Le Luxembourg a également ratifié la Convention-Cadre de l’OMS pour la lutte antitabac depuis 2005 et il a activement collaboré à l’élaboration de la récente Directive européenne sur les produits du tabac.

Chaque année, une enquête sur le tabagisme est menée par la Fondation Cancer au Luxembourg: Il résulte de l’édition 2013 que 21% de la population fume, que six fumeurs sur dix aimeraient arrêter et que 19% des fumeurs aimeraient réduire leur consommation.

Un concours de photos "selfies"

La cigarette électronique constitue un autre phénomène inquiétant, surtout en ce qui concerne les jeunes auprès desquels elle est devenu un produit tendance. En l’absence de données sur le pourcentage des usagers et faute de recul suffisant quant aux risques à long terme de ce produit sur notre santé, elle soulève de nombreuses questions.

Or, plusieurs cas d’empoisonnement enregistrés à l’étranger et essentiellement causés par l’e-liquide ont démontré que la cigarette électronique n’est pas sans danger. Dans l’attente du résultat des études actuellement en cours à l’étranger quant au degré de nocivité exact de ce produit, le ministre de la Santé a publié un message d’avertissement sur son site.

D'ailleurs, le CRP-Santé mène actuellement plusieurs projets de recherche sur la santé de la population luxembourgeoise, tels que les études Health Examination Survey-EHES, European Health Interview Survey-EHIS, Health Behaviour in School-aged children- HBSC, permettant de mesurer la prévalence de tabagisme auprès de la population luxembourgeoise et les effets délétères du tabagisme sur la santé.

En ligne avec les efforts déployés ces dernières années, le ministère de la Santé a décidé de cibler cette année la prévention du tabagisme chez les jeunes. Une nouvelle campagne a été préparée à l’occasion du 31 mai autour du thème suivant :

  • "Commencer à fumer, il n’y a rien de plus stupide"
  • "Sois malin, ne commence jamais!"
  • "Choisis une vie sans tabac"


La campagne se décline en plusieurs initiatives. Pour commencer, un concours de photos "Selfies" (mettant en scène le fait que commencer à fumer est le mauvais choix, que "fumer ne rend ni sexy, ni séduisant, ni adulte, mais vieillit prématurément, donne un teint gris et terne, rend malade et dépendant") sera organisé. La remise de prix se déroulera fin juin, avec, comme cadeau, plusieurs entrées au festival Rock-a-Field.

Visitez la page "healthy & friends"

La plateforme virtuelle stupidworldcup.lu accueillera les participants au concours de selfies qui pourront s’exprimer par ce biais. Une distribution d’affiches sera faite dans les lycées, communes, cabinets médicaux, pharmacies, cliniques et hôpitaux, maisons médicales, centres médico sociaux, certains autres ministères et associations/ONG diverses.

Un affichage abribus aura lieu entre le 3 et le 9 juin. Des "posts" seront publiés sur la page facebook "healthy & friends" afin d’informer le public et de l’inviter à la participation au concours.

(Source: communiqué de presse du ministère de la Santé / Direction de la Santé / Division de la médecine préventive et sociale)

  • Mis à jour le 03-12-2015