Entreprises

business-check.lu, nouveau portail pour les PME

Le ministère de l’Économie lance un outil d’auto-évaluation en ligne pour les PME

business-check.lu permettra aux PME de s'auto-évaluerLe ministère de l’Économie propose un outil d’auto-évaluation en ligne pour les PME artisanales et commerciales. Accessible sous www.business-check.lu, la plate-forme électronique identifie les forces et les faiblesses de l’entreprise sur base des données renseignées par l’utilisateur. Celui-ci remplit un questionnaire qualitatif (auto-évaluation de certains thèmes sur une échelle de 1 à 5) et répond à une requête quantitative basée sur la saisie de certaines données comptables.

Un outil simple et performant

En analysant l’ensemble de ces données, l’outil évalue le degré de maturité de l’entreprise selon 4 axes: stratégie, organisation, gestion client et performance financière. La plate-forme génère par la suite un rapport sur l’entreprise évaluée et propose le cas échéant des pistes pour améliorer sa performance.

En tant que gestionnaire de l'outil, le ministère de l’Économie assure la protection des données qui ne peuvent être enregistrées que sur l’ordinateur personnel de l’utilisateur qui reste anonyme. Il n’est pas contrôlé si les données et les réponses fournies sont exactes. L’usage de l’instrument est gratuit. La plate-forme est offerte en langues allemande, française et anglaise.

Lorsqu’une PME a utilisé l’instrument business-check.lu et décide de recourir à des services de conseil de spécialistes externes pour améliorer son fonctionnement, l’entreprise peut bénéficier d’une aide étatique encourageant les investissements en matière de qualité. L’aide peut être accordée sous forme de subvention en capital ou de bonification d’intérêts et peut atteindre au maximum 50% des investissements éligibles engagés par une PME pour les activités de conseil externe, sans pour autant pouvoir dépasser 100.000 euros.

Une mesure pour la promotion de l'entrepreneuriat

Lors de la présentation de business-check.lu en date du 14 juillet 2015, la secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, a déclaré: "Nous investissons depuis des années des moyens et des ressources considérables dans la promotion de l’entrepreneuriat et dans l’encadrement des créateurs d’entreprise. Avec business-check.lu, nous élargissons les mesures d’accompagnement et de soutien à destination des entrepreneurs déjà établis. Moyennant cette plate-forme, nous offrons désormais aux PME existantes un accès libre à un outil d’auto-évaluation pour mesurer leur maturité commerciale afin d’adapter, si nécessaire, l’organisation ou le plan d’affaires. Le cas échéant, l’instrument peut aider à identifier les premiers signes avant-coureurs d’une insolvabilité ou d’une faillite."

(Source: Communiqué du ministère de l’Économie)

  • Mis à jour le 14-07-2015