Innovation

Global Innovation Index: le Luxembourg en 9ème position mondiale!

En matière d'innovation, le Luxembourg dépasse ses pays voisins

21-innovationL'Université de Cornell, INSEAD et l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) viennent de publier la huitième édition de l'étude "Global innovation index". L'innovation constitue un déterminant crucial d'une croissance économique soutenue à long terme et des indicateurs pertinents sont donc nécessaires pour évaluer la capacité d'innovation et les politiques d'innovation mises en oeuvre par autorités publiques.

Un excellent 9ème rang pour le Luxembourg

Le classement GII mondial de cette édition 2015 est mené par la Suisse (score de 68,3 sur 100), suivi par le Royaume-Uni (62,4) et la Suède (62,4). Avec un score de 59,0 le Luxembourg se classe en 9ème position mondiale et devance ses pays voisins: l'Allemagne se classe 12ème (57,0), la France 21ème (53,5) et la Belgique 25ème (50,9). Les Pays-Bas se classent en 4ème position mondiale (61,5).

Au sein des deux sous-indices du GII, les performances du Luxembourg sont les suivantes:
  • avec un score de 59,0 sur 100, le Luxembourg se classe pour la catégorie des inputs au 20ème rang mondial et au 10ème rang dans l'UE (institutions: 18ème rang mondial ; ressources humaines et recherche: 34ème rang ; infrastructures: 25ème rang ; sophistication du marché: 31ème rang ; sophistication de l'environnement des affaires : 2ème rang). Le Luxembourg est ainsi devancé pour ce sous-indice par les Pays-Bas (11ème), la France (17ème) et l'Allemagne (18ème), mais devance la Belgique (21ème).
  • Avec un score de également 59,0 sur 100, le Luxembourg se classe pour la catégorie des outputs au 2ème rang mondial et même en 1ère place dans l'UE (connaissances et technologie: 13ème rang ; créativité: 2ème rang). Le Luxembourg devance les Pays-Bas (3ème), l'Allemagne (8ème), la France (23ème) et la Belgique (28ème).

La présente étude va plus loin que les indicateurs traditionnellement utilisés pour mesurer la R&D et l'innovation (par exemple les dépenses en R&D, le nombre de publications scientifiques, etc) et se focalise ainsi davantage sur l'interaction entre les divers agents du système d'innovation (entreprises, secteur public, enseignement supérieur et société). Par la suite les auteurs synthétisent les performances mesurées à travers divers indices composites, dont le Global innovation index (GII). L'indice composite GII, qui peut obtenir un score entre 0 pour les moins bonnes performances et 100 pour les meilleures performances, est calculé sur base de deux sous-indices: les inputs (institutions, ressources humaines et recherche, infrastructures, sophistication du marché et sophistication de l'environnement des affaires) et les outputs (connaissances et technologie, créativité) du système d'innovation. Cette édition 2015 de l'étude comprend 141 pays et se base en tout sur 79 indicateurs.

(Source: Communiqué de l'Observatoire de la Compétitivité)

  • Mis à jour le 23-09-2015