Cinéma

Black Harvest, dès à présent en salles!

Le documentaire luxembourgeois sort ce 30 septembre 2015

30-harvestBlack Harvest, c'est l'histoire du tragique sort d'un homme qui essaye de refaire sa vie alors qu'un autre risque de perdre tout ce qui lui importe. Devant la sombre coulisse du North Dakota, une version défigurée du rêve américain, cette fois plein de désespoir et de mélancholie, prend son cours. Un chef-d'oeuvre qui touche et choque, produit par la société luxembourgeoise Antevita Films avec le Luxembourgeois Jean-Luc Schuller comme coréalisateur et directeur de la photographie.

Une vraie histoire sur un air de dystopie

Black Harvest, c'est l'histoire du North Dakota, devenu un "Paradis pétrolier" grâce à de nouvelles méthodes d'extraction comme la fracturation hydraulique, causant une sorte de seconde ruée vers l'or. Présenté comme l'Ouest sauvage pour le pétrole, des milliers de travailleurs partent des autres régions des Etats-Unis vers le North Dakota en quête d'une vie meilleure. Dans l'espoir de vivre le rêve américain, un des protagonistes quitte son ancienne vie et laisse tout derrière lui pour recommencer au Dakota du North.

Or, ce que l'un perçoit comme seconde chance est un cauchemar à l'autre. Un agriculteur local qui a grandi sur les plaines de la région est forcé de voir à quel point, de jour en jour, sa patrie se décompose. Les sites d'extraction ruinent les paysages, et rien n'est plus comme avant. Il sent que tout se perd: les traditions du village, les coutumes, ses terres, son âme... C'est comme si l'extraction du pétrole venue s'installer dans sa région lui volerait tout. A ceci s'ajoute le sort de la société du North Dakota qui va se fragmentariser et est soumise à de fortes mutations sociales. Une tragédie entre identité perdue, frustration et espoir, basée sur des faits réels.

Une coproduction luxembourgeoise

Jean-Louis Schuller, coréalisateur du documentaire, est notamment connu pour The Road Uphill (2011) et HIGH/LOW (2010), documentaire qu'il a coréalisé avec Sam Blair et qui a remporté le prix dans la catégorie "Best Documentary" lors du Prix du film luxembourgeois en 2012. Black Harvest a été produit par Antevita Films, une société luxembourgeoise qui fut fondée en 2006 et qui se concentre exclusivement sur la (co)production et la distribution de documentaires. Une parmi de nombreuses sociétés de production luxembourgeoises: en effet, la production audiovisuelle s'est transformée en un des secteurs-clé de l'économie luxembourgeoise et s'est de plus en plus professionnalisée. Aujourd'hui, sa renommée n'est plus à faire: les nombreux prix internationaux pour lesquels des productions luxembourgeoises ont été nominées dans les dernières années en témoignent.

  • Mis à jour le 01-10-2015