Cinéma

Découvrez les films luxembourgeois au Festival du film francophone de Namur

Du 2 au 9 octobre 2015, place aux (co)productions luxembourgeoises !

02-fiffVous avez déjà entendu parler de "La Volante", "Eng nei Zäit" et "Préjudice"? Oui ? Et bien, les Belges aussi ! A partir du 2 octobre 2015, ces (co)productions luxembourgeoises seront bien représentées au Festival du film francophone de Namur (FIFF).

"Préjudice", "La volante", "Eng nei Zäit"

Le drame "Préjudice", production belgo-néerlando-luxembourgeoise d’Antoine Cuyper dans laquelle la société luxembourgeoise Samsa Film est intervenue, ouvrira cette 30ème édition du festival. De plus, "Préjudice" est nominé dans la catégorie du "Meilleur premier film". Dans les rôles principaux d’une famille entre déchirure et recherche d’harmonie, on retrouve Arno Hintjens et Thomas Blanchard, tout comme l’éblouissante Nathalie Baye qui représente également la protagoniste dans "La volante", autre coproduction luxembourgeoise aux écrans du FIFF.

Dans le thriller psychologique "La volante", un accident mortel, une mère en deuil et un perfide plan de vengeance captivent les spectateurs pendant 90 minutes de frissons et de sensations fortes. Le long-métrage de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri – leur troisième long-métrage commun, par ailleurs – est une coproduction belge, française et luxembourgeoise (plus précisément, Tarantula était dans le coup) et est nominé dans la catégorie "Regards du présent ".

Finalement, "Eng nei Zäit", chef-d’oeuvre très attendu de Christophe Wagner et produit par Samsa Film est nominé dans la catégorie des "Regards du present". Autour d’un quintuple meurtre, "Eng nei Zäit" (fr. "Demain, après la guerre") éclaircit d’un point de vue inédit une des périodes les plus difficiles de l’histoire du Grand-Duché. Entre crime, amour et histoire, le spectateur découvre le sombre Luxembourg d’après-guerre.

Petite cerise sur le gâteau : dans le cadre de la rétrospective "Focus Cinéma Belge Francophone", la coproduction luxembourgeoise (Samsa Films) "Melody" de Bernard Bellefroid sera projetée. Sorti en 2014, le film a reçu de nombreux prix comme, parmi d’autres, les "Prix Cinevox" et "Prix du public fiction" au FIFF.

Quinze films en lice pour les Bayards d’Or

Le 9 octobre 2015, le Festival du film francophone de Namur se clôturera avec la projection de "Je suis à vous tout de suite", film français de Baya Kasmi avec entre autres Vimala Pons et Agnès Jaoui. Avant cela, les prix seront distribués. On croise les doigts pour les coproductions luxembourgeoises !

La production audiovisuelle luxembourgeoise au top !

Le Luxembourg s'engage fortement au soutien de son secteur de la production cinématographique et de nombreuses initiatives ont été créées dans les dernières années à cette fin. Ainsi, le Film Fund Luxembourg aide par exemple des (co)productions luxembourgeoises dans le financement de leurs projets. Actuellement, le secteur de la production audiovisuelle compte une trentaine de sociétés de production et emploie 600 personnes. Il en est arrivé à un niveau de professionnalisme et d'efficacité excellents – le fait que de très nombreuses productions luxembourgeoises ait été nominées à des prix internationaux ces dernières années en témoigne !

(Article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 18-10-2015