Immigration

76% de la population au Grand-Duché favorable à l’accueil des réfugiés

Etude TNS IlresLe Luxembourg connaît depuis début septembre un afflux massif de demandeurs de protection internationale (DPI). Le gouvernement avait immédiatement réagi et a aménagé plusieurs structures d’accueil d’urgence. La population du Grand-Duché est favorable à cet accueil, c’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par TNS Ilres Luxembourg et présenté ce jour par la ministre de la famille et de l’intégration Corinne Cahen et Charles Margues de TNS Ilres.

Le sondage représentatif a découvert des inquiétudes quant à l'afflux des réfugiés, mais aussi preuve d'une solidarisation remarquable avec leur situation et d'une confiance dans les autorités de gérer la situation.

Quelques-unes des chiffres représentatives:

  • 85% des personnes se disent préoccupées (un peu, beaucoup ou énormément) face à l'arrivée massive des réfugiés;
  • 76% disent que le Luxembourg a un devoir moral d'accueillir des réfugiés;
  • 76% apprécient l'accueil des réfugiés au Luxembourg;
  • 58% sont d'avis que les autorités vont maîtriser cet accueil.

La ministre a souligné que le Luxembourg fait preuve d’une formidable solidarité et d’une très grande générosité. Le sondage confirme une grande disposition des résidents à vouloir s’impliquer bénévolement pour favoriser le processus d’intégration et pour soutenir les réfugiés au Luxembourg. Elle a aussi souligné que gouvernement doit faire face à un défi qui ne peut être relevé qu’ensemble avec tous les ministères, les différentes administrations, les ONG et autres associations, mais aussi avec l’aide de chaque individu. Il est important de coordonner les efforts et d’informer la population en toute transparence, a expliqué Corinne Cahen.

Depuis quelques semaines, l'Office luxembourgeois d'accueil et d'immigration (OLAI) gère une hotline par laquelle des personnes désirant de s'impliquer dans l'accueil des réfugiés sur la base de bénévolat peuvent se manifester. Le numéro à appeler est le: 8002 59 59.

(Source: communiqué de presse du ministère de la Famille, de l'Intégration et à la Grande Région; article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 28-10-2015