Mobilité

Vël’Ok, le système de location des vélos s’étend à tout le sud du pays

Le Sud tourne au rythme des pédales

Vël'Ok VéloLe système de location des vélos eschois, Vël’Ok est en train d’être repensé à fond: non seulement que le système est étendu de la ville d’Esch-sur-Alzette à Bettembourg, Differdange, Dudelange, Soleuvre et Schifflange, mais le parc des vélos intégrera aussi des modèles électriques – de quoi augmenter l’attractivité de cette idée.

Une success story de la mobilité douce

Depuis 2004 déjà, le concept d’un système public de location de vélos  fait ses preuves à Esch-sur-Alzette et a convaincu 3.402 utilisateurs registrés (en 2014). Avec une carte mKaart, valable d’ailleurs aussi sur la totalité du réseau des transports publics luxembourgeois, chaque utilisateur pouvait emprunter un des vélos à une station dédiée et profiter de 30 minutes d’utilisation gratuite.

Désormais, le délai d’utilisation gratuite est prolongé à 2 heures, et le rayon d’action a été augmenté substantiellement: le système des Vël’Ok ne se limite plus à la ville d’Esch-sur-Alzette mais comprend un grand nombre des communes et villes de la région des Terres rouges. Pour satisfaire à l’augmentation de la demande, on a également procédé à une augmentation du nombre de vélos disponibles – ils sont désormais au nombre de 250 et peuvent être empruntés à une des 48 stations.

Ceux-ci peuvent être visionnées par une application mobile pour vérifier la disponibilité de vélos ou de bornes libres pour leur retour.

Entrée de l'électromobilité

Vël'Ok LogoCependant, l’innovation la plus remarquable, ce sont 115 vélos de la flotte, qui sont équipés d’un moteur électrique. Ces pédélecs, qui fournissent une assistance électrique jusqu’à 25 km/h, peuvent être empruntés au même tarif que les autres exemplaires – rappelons que l’utilisation est désormais gratuite pendant 2 heures – qui devra inviter les utilisateurs à perdre leur réticence de parcourir des distance plus longues. A terme, les communes de Kayl et de Rumelange devraient se joindre à l’initiative. A ce moment 126.000 personnes vivraient dans la zone de chalandise du système.

La cyclomobilité a décidément le vent en poupe depuis quelques années au Luxembourg: le nombre de pistes cyclables a été étendu jusqu’à un réseau de 600 km (en 2014), et les initiatives de location de vélos se multiplient avec Vël’Ok dans le sud, Vél’Oh dans la Ville de Luxembourg Rent a Bike à Diekirch et le système touristique Rentabike Miselerland sur la Moselle luxembourgeoise.

(article rédigé par l'équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 13-11-2015