Philantropie

L’Œuvre de secours nationale Grande-Duchesse Charlotte débloque 15 millions pour les réfugiés

Des fonds pour soutenir des projets relatifs au logement et à l’apprentissage de langues

SolidaritéL’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte a présenté ce jeudi, 10 décembre 2015 son plan d’aide à l’accueil et à l’intégration des personnes bénéficiaires de protection internationale. Ce plan a été arrêté par le conseil d’administration de l’ Œuvre réuni le 2 courant eu regard à l’énorme défi qui se pose à l’heure actuelle à notre pays, phénomène dont l’ampleur ira certainement encore en augmentant dans les mois à venir et qui touchera alors plus particulièrement les structures régionales et communales concernées par l’accueil et l’intégration des réfugiés.

Une approche décentralisée

Dans le souci de permettre tant aux offices sociaux qu’aux organisations non gouvernementales déjà engagées dans cette démarche ou désireuses de s’y investir, de planifier leurs activités en la matière en connaissance de son aide financière, il importe à l’ Œuvre de lancer, à l’heure où ces acteurs arrêtent leurs budgets y relatifs, un appel à projets portant sur un montant de 10 millions d’euros auquel s’ajoutera une enveloppe supplémentaire s’adressant aux seuls offices sociaux de l’ordre de 5 millions d’euros.

Les domaines d’intervention des projets concerneront toutes les activités en vue de l’accompagnement et de l’intégration des réfugiés comme l’apprentissage des langues luxembourgeoise, française et allemande ou encore l’hébergement des personnes concernées.

Une approche durable

A noter toutefois que des projets de logement, en particulier la création et la mise à disposition de logements locatifs, ne sont pas réservés aux seuls réfugiés, mais s’adresseront d’une façon générale à tous les résidents.

Il va sans dire que les offices sociaux et les associations sont invités à présenter dans le cadre dudit appel tous autres projets d’intégration qui présentent une utilité particulière pour les personnes réfugiées relevant de la région ou de la commune concernée au vu des besoins spécifiques y recensés.

L’Œuvre instituera un jury composé d’experts relevant tant du milieu institutionnel (OLAI, Entente des OS, Syvicol) que de la société civile (Croix-Rouge luxembourgeoise, Fondation Caritas etc.) aux fins d’identifier les projets éligibles et de les apprécier par rapport à leur cohérence générale. Les projets interviendront utilement avant le 31 mai 2016 à l’Œuvre.

(Source: communiqué de presse de l’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte)

  • Mis à jour le 15-12-2015