Santé

Le système des soins pédiatriques sera amélioré

Le nouveau système garantira une meilleure couverture du territoire

Amélioration du service pédiatriqueLa consultation d’un médecin avec un enfant n’est jamais une affaire agréable, d’autant plus quand il s’agit d’une urgence. Dans le souci d’améliorer la couverture nationale des soins pédiatriques au Luxembourg, d’augmenter le nombre d’acteurs pouvant prendre en charge un enfant malade et de réduire la pression sur les pédiatres, le gouvernement a procédé, ensemble avec les autres acteurs, à une révision du système actuel.

  • Ainsi, pour l'ensemble du pays, la continuité des soins de pédiatrie générale est renforcée par tous les pédiatres libéraux exerçant en cabinet privé sur le territoire, collaborant dans une maison médicale pédiatrique centralisée auprès de la “Kannerklinik” et, à moyen terme, par l’organisation d’une structure pédiatrique ambulatoire au nord et au sud du pays.
  • La couverture des maternités des hôpitaux de toutes les régions du pays est assurée et consolidée par les pédiatres: maternité Grande-Duchesse Charlotte (CHL) et la Clinique Bohler (HRS) dans la région centre, la maternité du CHEM dans la région du sud et la maternité du CHdN Ettelbruck dans la région du nord. La sécurité des nouveau-nés est renforcée grâce à l’adoption de critères pour le transfert des grossesses à risque et au renforcement du SAMU néonatal. En plus, le nombre de néonatologues est augmenté à 8.
  • En outre, au nord et au sud du pays, les consultations urgentes des enfants en dehors des heures d'ouverture des cabinets pédiatriques ainsi que les urgences pédiatriques sont, en première ligne, assurées soit par le médecin généraliste de la maison médicale, soit par le médecin urgentiste au service d’urgence hospitalier.
  • Le service d’urgence pédiatrique de la “Kannerklinik” reste de garde 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, comme c’est le cas actuellement, pour accueillir toutes les urgences pédiatriques du pays, y compris celles qui lui sont transférées par les autres services d’urgence et les maisons médicales, si nécessaire avec l’assistance du SAMU.
  • Dans les établissements du sud et du nord du pays, la disponibilité d’un pédiatre pour les consultations urgentes sera assurée pendant certaines heures les jours de fin de semaine et les jours fériés. La disponibilité du pédiatre en cas de demande d’avis d’un autre médecin spécialiste au sein de l’établissement hospitalier (CHEM et CHdN) reste assurée.

L’urgence en pratique

Si les parents d’un enfant, ou si un médecin ou un service de secours estiment qu’il s’agit d’une urgence pédiatrique lourde, qui nécessite absolument le recours à un pédiatre, il convient de directement emmener l’enfant à la “Kannerklinik” qui prend en charge les urgences pédiatriques complexes 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

S’il existe un réel doute sur la gravité de l’état de santé de l’enfant, il est également préférable de l’emmener directement à la “Kannerklinik”  du CHL.

S’il s’agit d’une urgence qui ne nécessite pas le recours à un pédiatre (p.ex. une jambe cassée), il convient de l’emmener au service d’urgence de l’hôpital de garde (le cas échéant, au service d’urgence de la “Kannerklinik”).

(Source: communiqué de presse du ministère de la Santé)

  • Mis à jour le 12-01-2016