Environnement

Le Luxembourg s’engage sur la voie du sans-pesticide dans l’espace public

La loi interdit leur utilisation depuis le 1er janvier 2016

Logo "Ouni Pestizidien"Un des attributs dont le Luxembourg est particulièrement fier est sa qualité de vie exceptionnellement haute. C’est pour cette raison que l’agence luxembourgeoise de l’environnement Ëmweltberodung avait lancée en 2014, ensemble avec e.a. le Département de l’environnement du ministère du Développement durable et des Infrastructures, la campagne "Ouni Pestizidien" (sans pesticides) pour sensibiliser le public et les autorités.

La qualité de vie au Luxembourg ne se fonde pas seulement sur la perception de sécurité, les bonnes infrastructures et la sécurité sociale, mais aussi sur deux facteurs qui concernent directement le bien-être de chacun: la santé individuelle et l’environnement. Ces facteurs sont intimement liés, d’autant plus que le Luxembourg est un pays très vert à larges zones de récréation dans les forêts. Sauvegarder ce patrimoine vert est donc fondamental pour garantir un haut niveau de qualité de vie.

En 2015, 42 des 105 communes du pays s’étaient déjà engagées dans le cadre de la campagne à ne plus utiliser des pesticides, et 44 communes avaient décidé des mesures pour déjà limiter leur emploi. Depuis le 1er janvier 2016, leur utilisation est complètement interdite, ce qui aura comme effet primaire de permettre à la biodiversité de se redévelopper dans des zones qui étaient naguère sujettes à des applications régulières de pesticides. Dans un deuxième temps, cette mesure améliorera considérablement la qualité de l’eau des nappes phréatiques.

Pour l’Ëmweltberodung et ses partenaires, la campagne continue pourtant, afin de sensibiliser aussi les jardiniers aux dangers des produits chimiques qu’ils emploient et pour les encourager à chercher des alternatives.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 18-01-2016