Viniculture

Le vin de glace a été vendangé

La majorité des domaines avait abandonné tout espoir à cause des températures trop chaudes

Cave à vinMalgré des températures records en automne et hiver 2015, la chute en températures en janvier a permis de vendanger les derniers raisins sous les meilleures conditions pour en produire du vin de glace. Cependant, la majorité des producteurs de vin avaient déjà abandonné l’espoir, préférant de rentrer les raisins laissés sur les vignes pour en faire des vendanges tardives, plutôt que de risquer de les perdre aux moisissures.

Une rareté mosellane

Il faut le dire: le vin de glace est une rareté, parce qu’il faut des conditions météorologiques très précises pour le produire. Ainsi, il faut qu’il gèle, et que les températures tombent au moins à -7°C pour que le vin produit sur base des raisins vendangées puisse porter le nom de "vin de glace". Il n’est donc pas surprenant que des années puissent passer sans qu’on puisse en produire.

Mais 2015 aura un vin de glace. Avec des températures excédant les -10°C, les conditions étaient parfaites. Sous contrôle de l’Institut vini-viticole (IVV), trois domaines de la Moselle luxembourgeoise on vendangé les raisins: Alice-Hartmann (Wormeldange), Schumacher-Lethal (Wormeldange) et Madame Aly Duhr (Ahn). Les jus ont donné des valeurs Oechsle (taux de sucre) entre 152 et 178 degrés – 120 degrés et le minimum requis par la loi.

Dès à présent, le jus entre en phase de fermentation, une phase critique pour la production de chaque vin. Le résultat de cette phase déterminera si le produit sera crédité du label "vin de glace". Mais même si tout va bien, il n’y aura que quelques centaines de litres en vente. Avis donc aux amateurs!

Découvrez aussi les autres spécialités

A côté du vin de glace, les vignerons luxembourgeois produisent deux autres spécialités viticoles: les vendanges tardives et le vin de paille. Les vendanges tardives sont des vins dont les fruits, récoltés tardivement, sont issus des cépages Auxerrois, Pinot blanc, Riesling ou Gewürztraminer, et dont le degré Oechsle s’élève à 105 (95 pour le Riesling) au moins. Le vin de paille – ou Stréiwäinen luxembourgeois – présente deux particularités: un taux d'alcool de 18% et au moins 130 degrés sur l'échelle Oechsle.

(article rédigé par l’équipe rédactionnelle du portail www.luxembourg.lu)

  • Mis à jour le 25-01-2016